Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec traductions de chansons rock avec histoire, analyse, vidéos, reprises. All songs + articles in English + Fr.

ROCKTRANSLATION.FR

The Byrds - Turn! Turn! Turn!

La chanson fut écrite à la fin des années 50 par Pete Seeger, chanteur de folk, qui en a fait une démo en 1961. En 1962 les Limeliters en sortent la première version, bientôt suivis par Peter Seeger lui-même. Marlene Dietrich et d'autres l'ont reprise, mais ce sont The Byrds qui en font un hit avec leur rock électrisé.

Comme on le voit plus bas, les paroles sont (aux deux derniers vers près) un extrait de la bible (Ecclesiastes 3:1-8).

 


Comment est venue la chanson à Peter Seeger ? En 1988, il a déclaré : "Je lisais pas trop la bible d'habitude, une page de temps en temps peut-être. Je suis scié par le fait qu'on y trouve à la fois des bêtises et aussi de la sagesse".
 


Seeger toujours: "Mon producteur m'avait écrit, 'Pete, j'arrive pas à vendre les protest songs que tu écris.' Ça m'a énervé. J'ai essayé avec mon magnéto, et lui ai dit 'Je peux pas écrire le genre de chansons que tu veux. Fais appel à quelqu'un d'autre. Moi je sais écrire que ça (NdT : les protest songs).' J'ai fini par prendre ce texte dans la Bible et j'ai plaqué une mélodie dessus en 15 minutes, et la lui ai envoyée. Il m'a écrit : Super ! c'est juste ce que je voulais."
Deux mois après il l'a vendu aux Limeliters, puis l'a sorti sous son propre nom la même année; trois ans plus tard il la cèdera aux Byrds qui en feront de loin la version la plus connue. 

 


Quand The Byrds ont commencé à bosser sur cette chanson, Jim (devenu plus tard Roger) McGuinn et David Crosby ont créé de nouveaux arrangements musicaux, et s'y sont repris plus de 50 fois avant de trouver le bon. The Byrds ont existé de 1964 à 1973.
 


Extrait de la Bible : ECCLÉSIASTE 3

1 Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux: 
2 un temps pour naître, et un temps pour mourir; 
un temps pour planter, et un temps pour arracher ce qui a été planté; 
3 un temps pour tuer, et un temps pour guérir; 
un temps pour abattre, et un temps pour bâtir; 
4 un temps pour pleurer, et un temps pour rire; 
un temps pour se lamenter, et un temps pour danser; 
5 un temps pour lancer des pierres, et un temps pour ramasser des pierres; 
un temps pour embrasser, et un temps pour s’éloigner des embrassements; 
6 un temps pour chercher, et un temps pour perdre; 
un temps pour garder, et un temps pour jeter; 
7 un temps pour déchirer, et un temps pour coudre; 
un temps pour se taire, et un temps pour parler; 
8 un temps pour aimer, et un temps pour haïr; 
un temps pour la guerre, et un temps pour la paix. 

 


This was written by Pete Seeger, an influential folk singer and activist. He recorded a demo of the song around 1961, and included a live version on his 1962 album The Bitter And The Sweet with just voice and guitar. The Byrds brought it out of folk circles with their electrified 1965 version. Released as the follow-up to their #1 hit "Mr. Tambourine Man," it also topped the chart in the US.
 


The lyrics were taken from a passage from the book of Ecclesiastes (3:1-8) in The Bible. They were rearranged and paired with Seeger's music to make the song. In a 1988 interview with Paul Zollo, Seeger explained: "I don't read the Bible that often. I leaf through it occasionally and I'm amazed by the foolishness at times and the wisdom at other times. I call it the greatest book of folklore ever given. Not that there isn't a lot of wisdom in it. You can trace the history of people poetically."
 


Seeger added: "I got a letter from my publisher, and he says, 'Pete, I can't sell these protest songs you write.' And I was angry. I sat down with a tape recorder and said, 'I can't write the kind of songs you want. You gotta go to somebody else. This is the only kind of song I know how to write.' I pulled out this slip of paper in my pocket and improvised a melody to it in fifteen minutes. And I sent it to him. And I got a letter from him the next week that said, 'Wonderful! Just what I'm looking for.' Within two months he'd sold it to the Limelighters and then to the Byrds. I liked the Byrds' record very much, incidentally. All those clanging, steel guitars - they sound like bells." (this appears in Zollo's book Songwriters On Songwriting)
A folk trio called The Limeliters released an upbeat, banjo-based version in 1962.

 


Before he recorded this song with The Byrds, Jim McGuinn (who later went by Roger) played acoustic 12-string guitar on Judy Collins' 1963 version, which appears on her album Judy Collins #3. He also worked up the arrangement with Collins.
When The Byrds started working on this song, McGuinn and David Crosby devised a new arrangement of Seeger's original, but it took the band over 50 tries to get the sound right.


Ma traduction des paroles / French lyrics translation

The Byrds - Turn! Turn! Turn!

Pour toute chose - retourne-toi
Il est une saison - retourne-toi
Et un temps pour chaque chose ici-bas

Un temps pour naître, un temps pour mourir
Un temps pour semer, un temps pour récolter
Un temps pour tuer, un temps pour guérir
Un temps pour rire, un temps pour pleurer

Pour toute chose - retourne-toi
Il est une saison - retourne-toi
Et un temps pour chaque chose ici-bas

Un temps pour bâtir, un temps pour démolir
Un temps pour dancer, un temps pour se recueillir
Un temps pour lancer les pierres
Un temps pour rassembler les pierres

Pour toute chose - retourne-toi
Il est une saison - retourne-toi
Et un temps pour chaque chose ici-bas

Un temps pour l'amour, un temps pour la haine
Un temps pour la guerre, un temps pour la paix  
Un temps que tu peux prendre à bras le corps
Un temps pour se restreindre de le faire 

Pour toute chose - retourne-toi
Il est une saison - retourne-toi
Et un temps pour chaque chose ici-bas

Un temps pour gagner, un temps pour perdre
Un temps pour lacérer, un temps pour recoudre 
Un temps pour l'amour, un temps pour la haine
Un temps pour la paix, je te jure, c'est pas trop tard !

The Byrds - Turn! Turn! Turn!

To everything - turn, turn, turn
There is a season - turn, turn, turn
And a time to every purpose under heaven

A time to be born, a time to die
A time to plant, a time to reap
A time to kill, a time to heal
A time to laugh, a time to weep

To everything - turn, turn, turn
There is a season - turn, turn, turn
And a time to every purpose under heaven

A time to build up, a time to break down
A time to dance, a time to mourn
A time to cast away stones
A time to gather stones together

To everything - turn, turn, turn
There is a season - turn, turn, turn
And a time to every purpose under heaven

A time of love, a time of hate
A time of war, a time of peace
A time you may embrace
A time to refrain from embracing

To everything - turn, turn, turn
There is a season - turn, turn, turn
And a time to every purpose under heaven

A time to gain, a time to lose
A time to rend, a time to sew
A time for love, a time for hate
A time for peace, I swear it's not too late!.

1962   The Limeliters
(PREMIER ENREGISTREMENT) feat. Roger McGuinn

1962   Peter Seeger

1963   Marlene Dietrich + Burt Bacharah
(en allemand)

1965 THE BYRDS
dont Roger McGuinn

1966   THE BYRDS live

Live 1990 THE BYRDS

1966   Judy Collins

Arrangement Roger McGuinn

1967   The Seekers

1968   Nina Simone

1968   Mary Hopkin

1984 Dolly Parton

2008   Bruce Springsteen
feat. Roger McGuinn

J'aurais pu inclure ici les versions de Sylvie Vartan, de Laurent Voulzy et de Roch Voisine. Je vous en ai fait grâce.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article