Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

Mes traductions anglais-français de paroles de chansons rock, histoire, analyse, vidéos, covers. All in French + English.

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

Frank Zappa - Concentration Moon


 

Zappa a écrit cette chanson en 1967. Il existait encore aux USA à cette époque des camps de concentration datant de la deuxième guerre mondiale, durant laquelle des américains d'origine japonaise avaient été détenus. Plus de vingt ans après, ces camps n'avaient toujours pas été démantelés. 

 


Zappa se méfiait des politiciens (en particulier de celui qui était à l'époque venait d'être nommé gouverneur de Californie, un acteur de séries B appelé Ronald Reagan) lesquels n'avaient pas justifié pourquoi ces camps n'avaient pas été démolis. Il craignait que si les autorités avaient enfermés dans ces camps d'honnêtes citoyens un peu plus de vingt ans plus tôt en raison de leurs origines, rien n'interdisait de penser que des politiciens zélés et extrémistes ne pussent alors y enfermer des gens en fonction de leurs couleurs politiques. Il faut se rappeler que nous étions dans les sixties avec leurs lots d'émeutes citadines, d'assassinats de personnages politiques de premier plan, de violents affrontements entre police et défenseurs des droits civiques, de manifestations contre la guerre au Vietnam et du traitement que l'establishment politique réservait encore à la population noire.

Frank, tu as eu de la chance de ne pas connaître notre époque, tu aurais été horrifié de voir quel genre de personnage deviendrait président des Etats Unis d'Amérique...

Cette chanson satirique et caustique, est bien dans la veine des chansons de Zappa; elle est sortie en 1968 dans son album We're Only In It For The Money, dont le titre est tout aussi caustique (On est dans ce biz que pour le fric).

 

 

Zappa wrote the song in 1967. Some WWII concentration camps still existed in the USA, where Japanese-Americans were prisoners. These camps had yet to be demolished. 

He believed that politicians, specifically the then governor of California, Ronald Reagan, had not justified why all camps had not been erased. He was suspicious, if law-abiding citizens could be forced into these camps 20 years earlier on the basis of their origins, why would some overzealous and fearful politicians not use the camps to lock up people based on their political beliefs? Remember, this was the sixties with its numerous inner-city riots, assassinations of prominent political figures, violent civil rights confrontations, anti-Vietnam War protests to name but a few problems.

The song is a caustic satire in the vein of Zappa's best works, released in his 1968 album bearing a caustic title, We're Only In It For The Money:
 



Ma traduction des paroles de la chanson / My song lyrics translation:

 

Frank Zappa - Concentration Moon

La Lune de Concentration
Au delà du camp dans la vallée
La Lune de Concentration
J'aimerais revenir dans l'allée
Avec tous mes amis
Encore en liberté :
Les cheveux sortant
De toutes mes pores
AMERICAN WAY
Comment ça a commencé ?
Des milliers de pauv'mecs
Tués dans un parc
AMERICAN WAY
Essaie d'expliquer
La croûte du peuple
Rendue maboule
Pleure pas
J'dois y aller, bye bye
TOUT D'UN COUP : MEURS MEURS
UN FLIC TUE UN PAUV'MEC ! pan pan pan

[Gary Kellgren:] Demain faut que que je fasse une autre de ces créations Frank Zappa... et le jour d'après... et le jour d'après... 
et aussi en même temps faut que je bosse avec le Velvet Underground
qu'est un groupe aussi merdique que celui de Frank Zappa

[JCB:] Hello Mesdames et Messieurs, je suis Jimmy Carl Black, et c'est moi l'indien de la bande

La Lune de Concentration
Au delà du camp dans la vallée
La Lune de Concentration
J'aimerais revenir dans l'allée
Avec tous mes amis
Encore en liberté :
Les cheveux sortant
De toutes mes pores
AMERICAN WAY
Menacé par noUS ?
Enlève quelques pauv'mecs
Au loin dans un bus
AMERICAN WAY
Essaie d'expliquer
La croûte du peuple
Prisonnier : serrure
DEGOMME TOUS LES PAUV'MECS
AVEC UN ROC EN PLEINE FACE


Pleure pas
J'dois y aller, bye bye

TOUT D'UN COUP : MEURS MEURS
UN FLIC TUE UN PAUV'MEC ! pan pan pan.

 

 


Live 1970


Jon Poole cover 1994


Tymon & The Transistors cover 2014 (Who Needs The Peace Corps? / Concentration Moon)


 

Frank Zappa - Concentration Moon

Concentration Moon
Over the camp in the valley
Concentration Moon
Wish I was back in the alley
With all of my friends,
Still running free:
Hair growing out
Every hole in me
AMERICAN WAY
How did it start?
Thousands of creeps
Killed in the park
AMERICAN WAY
Try and explain
Scab of a nation
Driven insane
Don't cry
Gotta go bye bye
SUDDENLY: DIE DIE
COP KILL A CREEP! pow pow pow

[Gary Kellgren:] Tomorrow I get to do another Frank Zappa creation... and the day after that... and the day after that... also at the same time I get to work with The Velvet Underground which is as shitty a group as Frank Zappa's group

[JCB:] Hi, boys & girls, I'm Jimmy Carl Black, and I'm the Indian of the group

Concentration Moon
Over the camp in the valley
Concentration Moon
Wish I was back in the alley
With all of my friends,
Still running free:
Hair growing out
Every hole in me
AMERICAN WAY
Threatened by US
Drag a few creeps
Away in a bus
AMERICAN WAY
Prisoner: lock
SMASH EVERY CREEP
IN THE FACE WITH A ROCK

Don't cry
Gotta go bye bye
SUDDENLY: DIE DIE
COP KILL A CREEP! pow pow pow.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

covix 18/10/2020 19:04

En effet, un peu oublié tout cela et pourtant...
Bonne soirée
@mitiés