Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Traductions de rock songs + histoire, contexte, vidéos et reprises. Songs translations +covers. All in English +French!

ROCKTRANSLATION.FR

Steppenwolf - Magic Carpet Ride

La chanson a été inspirée à John Kay par la méga chaine stéréo qu'il s'était achetée avec les royalties de leur premier album sorti quelques mois plus tôt ("Born To Be Wild").
Elle est sortie dans l'album "Steppenwolf The Second" en 1968.

La musique l'emportait, et comme il y avait très souvent un sens subliminal aux textes pour pouvoir passer sous les fourches caudines de la censure américaine, on peut supposer qu'avec un "magic carpet" il ait imaginé faire un trip comme d'aucuns l'on fait avec des "magic mushrooms". Le tout parsemé de quelques "little girl" pour que les censeurs s'imaginent que ce n'était qu'une bluette de plus avec quelques métaphores originales.

John Kay est revenu sur cette chanson en interview :
"J'ai mis la cassette (NB: de la démo qu'avait initiée Rushton Moreve) dans le magnéto, et le morceau est sorti de ces grandes enceintes. Et ce qui me vint alors à l'esprit était : "J'aime à rêver, oui, au beau milieu de ma sound machine" (le premier vers de la chanson). La sound machine en question était ma nouvelle stéréo. J'ai écrit les paroles et la musique en vingt minutes, et je suis allé faire des overdubs des voix. Et nous avons encore retravaillé le morceau avec d'autres overdubs des instruments, et "Magic Carpet Ride" est venu comme ça".


SCROLLEZ POUR LES DIFFERENTES VERSIONS ET REPRISES
                                SCROLL DOWN FOR VARIOUS VERSIONS AND COVERS


Cliquez sur ce lien pour un article assez exhaustif sur la chanson paru dans le Wall Street Journal (pas la source d'information à laquelle on aurait pensé...).

Link a to a great WSJ article on the song and beyond.


The song was written by John Kay and Rushton Moreve and featured in the "Steppenwolf The Second" 1968 album. In an interview the former explained what happened :
"I popped the cassette into the player, and out of these rather large speakers came this track. And what popped into my head was, 'I like to dream... right between the sound machine.' The 'sound machine' being that stereo system. I wrote the lyrics and melody in 20 minutes, went and overdubbed the vocal, and then we did some more work on the track with instrument overdubs and the like, and 'Magic Carpet Ride' evolved from that."

So music blew him away, and as, more likely than lot, there was often a not-so-hidden meaning to the lyrics (so as to go under the radar of the American censorship), it is reasonable to imagine that beyond the fantasy ride one could do with a magic carpet, it also is the trip one could have with magic mushrooms. Then he sparkled the song with some "little girl" so that the censors would construe it as another kind of love song with some original imagery.
 

Traduction des paroles / Lyrics French translation:

Steppenwolf - Un Tour en Tapis Magique

J'aime à rêver, oui, au beau milieu de ma sound machine
Je glisse dans la nuit sur mon nuage de son
Où qu'il aille c'est le bon endroit
Il va au loin, vole tout près, vers les étoiles distantes

Tu ne sais pas sur quoi on va tomber
Que ne viens-tu pas avec moi jeune fille
Faire un tour de tapis magique
Tu ne sais pas ce qu'on va y voir
Que ne me parles-tu de tes rêves
Réaliser un fantasme te rendra libre
Ferme les yeux girl
Vois en toi-même girl
Laisse le son t'emporter au loin

Hier soir je tenais la lampe d'Alladin
Et je fis alors le voeu de rester là
Avant que je n'aie pu avoir la réponse
Quelqu'un est venu emporter la lampe
J'ai cherché du regard et n'ai vu qu'une pauvre bougie

Tu ne sais pas sur quoi on va tomber
Que ne viens-tu pas avec moi jeune fille
Faire un tour de tapis magique
Tu ne sais pas ce qu'on va y voir
Que ne me parles-tu de tes rêves
Réaliser un fantasme te rendra libre
Ferme les yeux girl
Vois en toi-même girl
Laisse le son t'emporter au loin.

                           ---------------

Steppenwolf - Magic Carpet Ride

I like to dream yes, yes, right between my sound machine
On a cloud of sound I drift in the night
Any place it goes is right
Goes far, flies near, to the stars away from here

Well, you don't know what we can find
Why don't you come with me little girl
On a magic carpet ride
You don't know what we can see
Why don't you tell your dreams to me
Fantasy will set you free
Close your eyes girl
Look inside girl
Let the sound take you away

Last night I held Aladdin's lamp
And so I wished that I could stay
Before the thing could answer me
Well, someone came and took the lamp away
I looked around, a lousy candle's all I found

Well, you don't know what we can find
Why don't you come with me little girl
On a magic carpet ride
Well, you don't know what we can see
Why don't you tell your dreams to me
Fantasy will set you free
Close your eyes girl
Look inside girl
Let the sound take you away.


1968 STUDIO :

2018 LIVE

1971 BILLY PAUL COVER

1973 CREATIVE SOURCE COVER

1979 BUFFALO COVER

1979 MOTHER'S FINEST COVER LIVE

1992 BEDLAM COVER

MICHAEL MONROE FEAT. SLASH COVER

1999 HEIKKI SILVENNOINNEN COVER

On me demande de temps en temps, au vu du succès de mon blog, si je le monétise, si j'en tire quelques sous grâce au trafic qu'il engendre avec des publicités.
Je n'ai pas l'intention de galvauder ce blog de textes, de poésies, avec des publicités. Le monde étant ce qu'il est, je dois même payer un petit écot mensuel pour m'assurer que vous ne soyez pas pollués par de la publicité sur mes pages...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article