Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ROCKTRANSLATION.FR

Articles avec traductions de chansons rock avec histoire, analyse, vidéos, reprises. All songs + articles in English + Fr.

ROCKTRANSLATION.FR

The Doobie Brothers - Long Train Runnin'

Tom Johnston, guitariste et chanteur des Doobie Brothers, a écrit musique et paroles de cette chanson.

Johnston: "En général j'écris d'abord la musique d'une chanson, et ç'est juste l'enfer pour arriver à écrire des paroles. Parfois ells me viennent d'un coup, et parfois c'est si je devais me faire arracher une dent. On a joué 'Long Train Runnin'' pendant trois ans avant de l'enregistrer, la chanson a eu plusieurs titres pendant cette période, et la plupart du temps j'inventais les paroles au fur et à mesure quand on la jouait live. Je crois qu'on a dû commencer à la jouer live vers 70-71. Ca s'est appelé 'Osborne,' 'Parliament,' et d'autres noms encore. C'était un bouche-trou dans nos set lists auquel on attribuait un nom pour savoir de quel titre il s'agissait, mais il n'y avait pas de paroles, donc je les improvisais. Donc elle peuvent paraître ne pas avoir de sens - peut-être ? C'est sûr elles ne riment à rien."

Ted Templeman (le producteur) l'a entendu un jour et a dit au groupe, "Vous devriez l'enregistrer", à quoi Johnston a répondu : 'Oh, man, c'est juste une chanson qui rime à pas grand chose.'

Johnston : "Je n'y accordais pas grande importance. Je ne lui trouvais rien de spécial en ce qui concerne la ligne de guitare et le reste, ça me paraissait trop simpliste .../... et je suis arrivé en studio, j'ai chanté et hop! c'était dans la boite.

 


"Aucune des paroles ne se réfère à rien. Ca m'est venu juste comme ça, ce qui, pour vous dire la vérité, est la façon dont j'écris toutes nos paroles. Écrire des paroles c'est un truc bizarre, et à chacun sa méthode. Moi, j'écris toujours la musique d'abord, les mots viennent après. Mais il y a eu des chansons pour lesquelles les paroles s'écrivent toutes seules, c'est une aubaine quand ça arrive, parce que t'as pas à t'assoir et à te triturer le cerveau pendant des heures pour essayer de pondre des paroles, elles semblent juste arriver toutes seules sur ma page, et t'as même pas besoin de réfléchir. Pour d'autres chansons, comme 'Long Train Runnin'' - pas que ces paroles soient compliquées hein - il s'agit juste de trouver les paroles qui vont aller avec le morceau. Ça m'a prit longtemps. Je sui rentré dans trip "train" et des trucs me sont venus à l'esprit. C'est pas comme si je connaissais quelqu'un qui se soit appelée Lucy, et j'ai plus ou moins pris des trains toute ma vie. Il y a beaucoup de train qui circulent dans la grande vallée de Californie (NdT : Sacramento - Fresno). Et j'imagine que c'est comme ça que ça m'est venu."

Photo de mon album vinyle :


Cette perception comme quoi se mettre à réfléchir est quelque chose d'horrible me fait penser à ce que Frank Zappa a dit à ce sujet : “Modern Americans behave as if intelligence were some sort of hideous deformity.” (Les Américains se comportent de nos jours comme si l'intelligence était comme une sorte d'hideuse difformité).

Randy Bachman a insinué que les Doobie Brothers on piqué ce riff de guitare de sa chanson "Let It Ride" par son groupe Bachman-Turner Overdrive. Selon Bachman, en 1972 les Doobie Brothers étaient en loge avec eux pour un concert à la Warehouse de la Nouvelle-Orléans, quand ils ont écrit cette chanson "Let It Ride." Je l'ajoute pour qous puissiez vous faire une idée. Il y a une similitude, mais ça n'est pas flagrant.

Par ailleurs il y a une société de doublage (dub en anglais) cinéma en France qui s'appelle Dubbing Brothers; on voit aisément comment ils ont trouvé leur nom.


Guitarist and lead singer Tom Johnston wrote the music and the lyrics. They played it live for three years before recording it.

Johnston: "Generally I write the music first, and sometimes I have a devil of a time getting the words. Sometimes they come right away, and sometimes it's like pulling teeth. We played 'Long Train Runnin'' for three years before it got recorded, and it got called several different names, and most of the time I would make up the words as we were playing the song. I think we started playing that around 1970-71. And it got called 'Osborne,' 'Parliament,' it got called a lot of things. It was just anything to put down on the set list so we'd know what song it was, but it didn't have any words - I would just make up the words as we played the song. So they might be nonsense - might be? They're definitely nonsensical."

Ted Templeman (producer) heard it and advised the band, 'You should cut that.' Johnston replied: 'Oh, man, this is just a throwaway song.'

Johnston said: "I didn't think it was any big deal. I didn't think it had any great merit as far as the chords and everything went, because it seemed too simplistic to me. But I was wrong .../... and then I came in and sang, and boing, the record was done."

None of that stuff really had any basis in anything. It was just out the top of my head, which, quite frankly, is where all lyrics come from. Songwriting's a weird thing, and everybody does it differently. For me, I always write the music first, the words come later. But I've had songs that just seem to write themselves, and those are blessings for me, because you don't have to sit there and strain your brain for hours trying to come up with the lyrics, it seems like they just flow out on the paper, and you don't even have to think. Other songs, like 'Long Train Runnin'' - not that the words are that difficult or anything - it's just finding the words that I thought fit the track. Took me a long time. I got into the whole train mode, and it's just stuff that comes into your head. It's not like I had a point of reference with anybody named Lucy, I had been around trains on and off throughout my life. Coming from the Central Valley in California, there's a lot of trains running up and down that valley. And I assume that's where some of that stuff probably came from."

Photo de mon album vinyle :


Randy Bachman has implied that The Doobie Brothers lifted the guitar riff of this song from the Bachman-Turner Overdrive song "Let It Ride." According to Bachman, in 1972 The Doobie Brothers were sharing a dressing room with BTO for a show at The Warehouse in New Orleans, which is when they wrote "Let It Ride."

Photo de mon album vinyle :


Ma traduction / My translation in French :

The Doobie Brothers - Long Train Runnin'

Là-bas après le tournant
A près d'un demi-mile d'ici
Tu vois ces longs trains rouler
Et tu les regardes disparaître

Sans amour
Où serais-tu maintenant
Sans amour

Tu sais, j'ai vu Miss Lucy
Là-bas le long des voies
Elle a perdu foyer et famille
Et elle ne reviendra pas

Sans amour
Où serais-tu maintenant
Sans amour

Le train de l'Illinois Central
Et le train de fret Southern Central
Doivent suivre leur route Mama
Car tu sais qu'ils vont être en retard

Sans amour
Où en serais-tu là là là là
Sans amour

Le train de l'Illinois Central
Et le train de fret Southern Central
Doivent suivre leur route Mama
Car tu sais qu'ils vont être en retard

Sans amour
Où en serais-tu là
Sans amour

Quand les pistons pompent encore
Et que les roues tournent encore et encore
Et les rails en acier sont froids et durs
Sur les miles qu'ils parcourent

Sans amour
Où en serais-tu là
Sans amour

Où en serais-tu là

Il faut que tu sois à moi, baby, baby
Ne veux-tu pas prendre de plaisir ?
Ne veux-tu pas prendre de plaisir ?

Baby, baby, baby, baby
Ne veux-tu pas prendre de plaisir ?

Là où roulent les grands trains
Quand avancent les trains

Il te faut aller de l'avant
Aller de l'avant
Aller de l'avant
Allez va de l'avant.

The Doobie Brothers - Long Train Runnin'

Down around the corner
A half a mile from here
You see them long trains runnin'
And you watch them disappear

Without love
Where would you be now
Without love

You know I saw Miss Lucy
Down along the tracks
She lost her home and her family
And she won't be comin' back

Without love
Where would you be right now
Without love

Well the Illinois Central
And the Southern Central Freight
Gotta keep on pushin' Mama
'Cause you know they're runnin' late

Without love
Where would you be now - now, now, now
Without love

Well the Illinois Central
And the Southern Central Freight
Gotta keep on pushin' Mama
You know they're runnin' late

Without love
Where would you be now
Without love

When pistons keep on churnin'
And the wheels go 'round and 'round
And the steel rails lie cold and hard
For the miles that they go down

Without love
Where would you be right now
Without love

Where would you be now

Gotta get ya, baby, baby
Won't you boogie down?
Won't you boogie down?

Baby, baby, baby, baby
Won't you boogie down?

Where the big trains run
When the trains are movin' on

Ya gotta keep on movin'
Keep on movin'
Keep on movin'
Won't ya keep on movin'

Live 70's

******************************************************************************************************************
Vous aimez ce blog, l'éclairage qu'il apporte aux textes rock et à leurs
reprises ?  Merci de vous inscrire à ma newsletter :  ça améliorera
son rang dans les résultats de recherches, et d'autres trouveront mieux ces
traductions documentées. Ce blog est dépourvu de toutes publicités, donc
votre mail ne sera jamais transmis à quiconque. Enjoy !

******************************************************************************************************************

Live 1990

***************************************************************************************************************
If you like this blog and the light it sheds on songs lyrics and their covers, 
thanks for subscribing to my newsletterit'll improve its SEO
and ranking. Others will thus better find my articles. And no worries: this
website is totally advertising-free, so your email shall never be shared with
anyone ever. Cheers!
***************************************************************************************************************


Possible source d'inspiration/piquage/plagiat, à vous de voir :

BTO - Let It Ride

REPRISES

1976 Richie Havens

1979 Merl Saunders

1981 Bananarama

2010 Cuban Jazz Combo

2015 Post-Traumatic Funk Syndrome

2015 Curiosity Killed the Cat

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article