Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

Traductions anglais-français de paroles de textes et chansons rock, histoire, analyse, vidéos, covers. All in Fr.+English.

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

The Who - Love, Reign O'er Me

Quadrophenia, le film (qui parle de l'affrontement entre Mods et Rockers à Brighton en 1964), est sorti en 1979, mais l'album est sorti en 1973. Le personnage principal du film, Jimmy, un mod, souffre à la fin du film (cette chanson est la dernière du film) de schizophrénie avec quatre personnalités différentes (d'où le titre du film), chacune de ces personnalités correspondant à un des quatre Who. Ce qui le pousse à se suicider, ainsi que l'on peut le voir dans la séquence du film dont cette chanson est le fond sonore (voir la deuxième vidéo ci-dessous).
 


Pete Townshend (guitariste et compositeur) était un adepte du gourou Meher Baba. Meher Les enseignements de Baba se retrouvaient parfois dans les chansons composées par Townshend dont celle-ci : les notes de bas de page de la réédition de l'album quand le film a été fait (voir tout à la fin des photos du livret de mon album vynile) l'indiquent : la chanson "fait référence à une des paroles de Meher Baba : "la pluie était une bénédiction de Dieu."

Pete l'a écrit avec l'idée que ce serait chanté doucement, mais Roger Daltrey l'a chanté tout autrement... ça tenait plutôt du cri primal… L'ingé son Ron Nevison a convaincu Pete Towshend de garder cette façon de chanter ses paroles, et ce dernier a fini par se rendre compte que la façon dont Daltrey les a chantées était géniale, que ça rendait un coté brut et primal venant de l'intérieur. Pete a donc fini par se faire à cette idée, et a trouvé que ça correspondait mieux à l'histoire.
 


Roger Daltrey, en interview à Q magazine en 2008: "C'est la particularité des Who. C'est ce que Pete a toujours fait : composer des paroles avec quelqu'un d'autre que lui-même pour les chanter. Quand vous songez au fait que 'Love, Reign O'er Me' est une chanson qu'il a écrite comme un morceau spirituel et illuminé, et que je l'ai chanté avec ce cri et cette frustration venant de la rue... Ce n'est pas ce qu'on avait en tête au début. Mais c'est ça qui est bien avec les Who, c'est que nous avions tous l'intelligence de se rendre compte que chacun de nous apportait une contribution valable pour l'ensemble."
 


The Quadrophenia film (Brighton in 1964, with the mods fighting the rockers) came to the screens in 1979, but the album was released in 1973. The main character Jimmy suffers from a four-way split personality, with each personality reflecting a member of The Who. This leads him to suicide during the sequence with this song in the film (see this below in the second video).

Townshend was a follower of the guru Meher Baba. Meher Baba's teachings were incorporated into some of Townshend's songs, including this one : the Quadrophenia liner do point this out. This song "refers to Meher Baba's one-time comment that rain was a blessing from God".

Pete has said he wanted a quiet song but when Roger sang it… it was more of a scream…  Engineer Ron Nevison convinced him to give it a chance, and Townshend came to realize that Daltrey's singing was great, a primal expression from his inner voice. Pete liked what Roger did and thought it fit the story better.
 


Roger Daltrey in Q magazine in 2008: "It's what makes The Who what it is. That's always been Pete's thing: writing songs with a different lead singer in mind. When you listen to something like 'Love, Reign O'er Me' he wrote it as an enlightened, spiritual piece of music, and I went and sang it with this scream of frustration from the street. Not what we had in mind. But the great thing about The Who was that we all had the intelligence to realize when someone was putting in something valuable."
 


Ma traduction des paroles / My lyrics' French translation :
 

The Who - Love, Reign O'er Me

Seul l'amour peut faire pleuvoir
Telle la mer déposant un baiser sur la plage
Seul l'amour peut faire pleuvoir
Telle la sueur des amants déposée dans les champs

Amour, règne sur moi
Amour, règne sur moi
Pleus sur moi, pleus sur moi

Seul l'amour apporte la pluie
Te faisant désirer ardemment le ciel
Seul l'amour apporte la pluie
Tombant telles larmes venues d'en haut

Amour, règne sur moi
Pleus sur moi, pleus sur moi
Amour, règne sur moi
Pleus sur moi, pleus sur moi

Sur la route sèche et poussiéreuse
Les nuits que nous passons séparés, seuls
Je dois rentrer retrouver la fraîcheur de la pluie

Sans arriver à dormir, je m'allonge et songe
La nuit est chaude et noire telle l'encre
Mon dieu, j'ai besoin d'un verre de pluie fraîche

Amour, règne sur moi
Règne sur moi, sur moi, sur moi
Amour, règne sur moi, sur moi
Amour.



        6 versions des Who + 12 Reprises :

Extrait du film Quadrophenia avec la chanson

(avec la première apparition de Sting à l'écran (le groom de l'hôtel), avant que The Police n'existe)

REPRISES / COVERS

1975 London Symphony Orchestra

1995 Phish

2002 Graziano Romani

2006 Pearl Jam

2007 Heart

2010 Bettye LaVette

2010 Tessanne Chin
Reggae version

2012 Aneurin Barnard

2012 Rick Wakeman ft Joe Elliott, Huw Lloyd-Langton

2015 Alfie Boe + London Oriana Choir
Tenor classique

2015 Carter Calvert

2016 Redemption

2018 The S'aints

 

The Who - Love, Reign O'er Me

Only love can make it rain
The way the beach is kissed by the sea
Only love can make it rain
Like the sweat of lovers layin' in the fields

Love, reign o'er me
Love, reign o'er me
Rain on me, rain on me

Only love can bring the rain
That makes you yearn to the sky
Only love can bring the rain
That falls like tears from on high

Love, reign o'er me
Rain on me, rain on me
Love, reign o'er me
Rain on me, rain on me

On the dry and dusty road
The nights we spend apart alone
I need to get back home to cool, cool rain

I can't sleep, and I lay, and I think
The night is hot and black as ink
Oh God, I need a drink of cool, cool rain

Love, reign o'er me
Reign o'er me, o'er me, o'er me
Love, reign o'er me, o'er me
Love.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Vous aimez ce blog et l'éclairage qu'il apporte aux textes rock et à leur reprises ? Alors merci de vous inscrire à ma newsletter en haut à gauche en y laissant votre adresse email : ça contribuera à améliorer son exposition dans les moteurs de recherches, permettant ainsi à d'autres de trouver un de mes 500 articles quand ils recherchent une chanson et/ou ses paroles. Et pas d'inquiétude : je paye un petit quelque chose chaque mois pour que ce site web soit totalement dépourvu de toutes publicités, donc vous avez la certitude que je ne partagerai pas ces infos avec quiconque quoiqu'il arrive. Enjoy !

If you do like this blog and the light it gives on songs lyrics and their covers, do subscribe to my newsletter by indicating your email address: it shall help this blog's SEO and improve its ranking, thus enabling others to find one of my 500 articles when searching for a song. And no need to worry: I do give out a little dough each month to make sure this website is completely advertising-free, so you can rest totally assured I shall not share your email with whoever in whichever way. Cheers!

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

covix 03/11/2020 18:32

Bonsoir,
Un groupe que j'aime beaucoup, mais je suis passé à côté de cette album.
Impressionnant les reprises, entre blues, reggae etc.
Bonne soirée
@mitiés