Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

Mes traductions anglais-français de paroles de chansons rock, histoire, analyse, vidéos, covers. All in French + English.

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

The Police - Murder By Numbers

 

 

Les paroles décrivent l'état d'esprit dans lequel se met un meurtrier. Sting a expliqué que ses mots parlaient des exactions commises par les hommes politiques.

Sa grande source d'inspiration à l'époque de cet album (Synchronicity, 1983) était Arthur Koestler et son livre écrit en 1972, "Les Racines Du Hasard" (titre originel : The Roots of Coincidence). Le livre présente les théories de la parapsychologie, parmi lesquelles perception extrasensorielle et la télé-kynésie. Koestler affirme qu'il existe des liens entre la physique moderne, son rapport au temps, d'une part, et les phénomènes paranormaux, d'autre part. Une influence majeure de Koestler a été Carl Jung et son concept de synchronicité (dans la psychologie analytique développée par le psychiatre suisse Carl Gustav Jung, la synchronicité est l'occurrence simultanée d'au moins deux événements qui ne présentent pas de lien de causalité, mais dont l'association prend un sens pour la personne qui les perçoit). D'où le nom de la chanson.

"Murder By Numbers" a été conçue et faite en quelques minutes. Stewart Copeland raconte qu'ils étaient en train de dîner quand Andy Summers a commencé à jouer des lignes de jazz qui ont plu à Sting. Sting a sorti des paroles de chanson d'un cahier et a bossé sur la chanson naissante tandis que Copeland prenait son dessert. Ils ont fini la chanson en un rien de temps et sont allés au studio où ils enregistraient leur nouvel album à Montserrat dans les Caraïbes. Copeland s'était déjà mis à jouer avant que Sting et Summers ne le rejoignent. Hugh Padgham, producteur de l'album n'a enregistré qu'une seule prise, et c'est celle-là qui est sur l'album.


 

MURDER BY NUMBERS, song by THE POLICE (all article in English + français) : traduction en français des paroles de la chanson, histoire, reprise live avec Zappa. French translation of the song's lyrics, history, live with Zappa's Mothers.



 

Le prêcheur télé-évangéliste Jimmy Swaggart a proféré que les paroles venaient de l'enfer et que la chanson était jouée par "Les Fils de Satan." En 1988, quelques années après, il a été impliqué dans un scandale sexuel.

Sting a été invité de manière impromptue par Frank Zappa sur scène alors qu'ils s'étaient croisés plus tôt dans la journée dans un ascencseur d'hôtel. Sur scène, Zappa et ses Mothers of Invention ont commencé à jouer la chanson "Murder By Numbers" pendant que Sting parlait du fait que Jimmy Swaggart avait dit que ces paroles avaient écrites par Satan, Belzébuth et Lucifer (d'après lui, ils se seraient mis à trois ?). Avant de la chanter avec le groupe de Zappa, il admet volontiers "Oui j'ai écrit cette putain de chanson, OK ?" Zappa a inclut cette collaboration dans son album live "Broadway the Hard Way".

 

 

MURDER BY NUMBERS, song by THE POLICE (all article in English + français) : traduction en français des paroles de la chanson, histoire, reprise live avec Zappa. French translation of the song's lyrics, history, live with Zappa's Mothers.

 

 

The lyrics talk about the mindset of killing people. Sting explained it was about the evil actions of politicians.

He was very much inspired by Arthur Koestler and his The Roots of Coincidence 1972 book for this album. The book is an introduction to theories of parapsychology, including extrasensory perception and psychokinesis. Koestler postulates links between modern physics, their interaction with time and paranormal phenomena. One of its main influence is Carl Jung's concept of synchronicity (hence the song).


"Murder By Numbers" was conceived and recorded in a matter of minutes. Stewart Copeland said they were having dinner when Andy Summers started playing jazz chords that Sting liked. Sting pulled out a lyric from his notes and worked on the song with Summers while Copeland had dessert. They soon had the song completed and everyone went to the studio where they were recording in the Carribeans. By the time Sting and Summers got going, Copeland had already started playing. Padgham (the album producer) recorded just one take and that became the track.

TV evangelist Jimmy Swaggart said that the lyrics came from hell and the song was performed by "The sons of Satan." In 1988, a few years after he made his comments, Swaggart was involved in a sex scandal. Sting appeared at a Frank Zappa concert after meeting the American musician before his show. Invited onstage, Zappa's band (The Mothers of Invention) started to play "Murder By Numbers" as Sting talked about the comments Jimmy Swaggart made about this song being written by Satan, Beelzebub, and Lucifer. He concluded by saying, "I wrote the fucking song, alright?" He went on to sing the whole song with the band and the track appears on Zappa's live album, Broadway the Hard Way.

 

 

 

MURDER BY NUMBERS, song by THE POLICE (all article in English + français) : traduction en français des paroles de la chanson, histoire, reprise live avec Zappa. French translation, history, live with Zappa's Mothers.






Traduction en français des paroles de la chanson :

French translation of the song's lyrics :

 

 

The Police - Murder By Numbers

Une fois que tu t'es décidé à tuer quelqu'un
Tu dois out d'abord faire de ton cœur une pierre.
Et si tu juges que tes mains en ont la volonté,
Alors tu peux faire d'un meurtre une œuvre d'art
.

Il n'y a pas vraiment besoin de répandre le sang,
Tu n'as qu'à le faire avec un peu plus de subtilité.
Si tu peux mettre une pilule dans le café d'une personne,
Ca évitera tout un terrible bordel.

Meurtre par les nombres, 1, 2, 3,
C'est aussi facile que ton B-A-BA.
Meurtre par les nombres, 1, 2, 3,
C'est aussi facile que ton B-A-BA.

Bon, si tu prends goût à cette expérience
Et t'es tout excité par ton premier succès
Alors tu essaie de passer à deux, trois victimes
Et tu auras bien moins de problème de conscience

Car le meurtre c'est comme le reste quand on s'y met
Ca crée une habitude, un besoin d'encore et encore.
Tu peux dégommer tous les membres de ta famille
Et tous les gens qui t'emmerdent

Meurtre par les nombres, 1, 2, 3,
C'est aussi facile que ton B-A-BA.
Meurtre par les nombres, 1, 2, 3,
C'est aussi facile que ton B-A-BA.

Voilà que tu peux rejoindre l'illustre liste
De ceux qui ont noirci l'Histoire.
Tous nos grands meurtriers trimaient dur
Du moins tous ceux dont on connait le nom.

Mais tu peux trôner au faîte de ta profession
Si tu deviens le leader de ton pays,
Car le meurtre est le sport des élus
Et sans avoir besoin de lever le petit doigt.

Meurtre par les nombres, 1, 2, 3,
C'est aussi facile que ton B-A-BA.
Meurtre par les nombres, 1, 2, 3,
C'est aussi facile que ton B-A-BA, A-B-A-ABA........

 

 

 

Studio version 1983:

 

 

Live in Oakland USA 1983:

 

 

Frank Zappa live feat. Sting in 1988:

 

 

 

The Police - Murder By Numbers

Once that you've decided on a killing,
First you make a stone of your heart.
And if you find that your hands are still willing,
Then you can turn a murder into art.

There really isn't any need for bloodshed,
You just do it with a little more finesse.
If you can slip a tablet into someone's coffee,
Then it avoids an awful lot of mess.

It's murder by numbers, 1, 2, 3,
It's as easy to learn as your ABC.
Murder by numbers, 1, 2, 3,
It's as easy to learn as your ABC.

Now if you have a taste for this experience
And you're flushed with your very first success,
Then you must try a twosome or a threesome
And you'll find your conscience bothers you much less

Because murder is like anything you take to
It's a habit-forming need for more and more.
You can bump off every member of your family
And anybody else you find a bore

Because it's murder by numbers, 1, 2, 3,
It's as easy to learn as your ABC
Murder by numbers, 1, 2, 3,
It's as easy to learn as your ABC.

Now you can join the ranks of the illustrious
In history's great dark hall of fame.
All our greatest killers were industrious
At least the ones that we all know by name.

But you can reach the top of your profession
If you become the leader of the land,
For murder is the sport of the elected,
And you don't need to lift a finger of your hand

Because it's murder by numbers, 1, 2, 3,
It's as easy to learn as your ABC.
Murder by numbers, 1, 2, 3,
It's as easy to learn as your A, B, C, D, E,..........

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

covix 28/09/2020 16:54

Bonjour,
Merci de nous faire vivre un titre au travers de sa création, de son histoire et le prédicateur a rejoint satan!
Je ne me suis jamais accoutumé à Police et Sting. J'en ignore la raison, la voix peut-être!
Bonne soirée
@mitiés