Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

Mes traductions anglais-français de paroles de chansons rock, histoire, analyse, vidéos, covers. All in French + English.

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

Pink Martini - Que Sera, Sera

 

 

Pink Martini est un groupe américain de douze musiciens de Portland caractérisé par un style musical mêlant influences rétro, jazz, musique latine, lounge, classique, avec des textes composés chantés en plus de quinze langues (anglais, espagnol, français, italien et napolitain, allemand, portugais, croate, roumain, grec moderne, turc, arabe, hébreu, persan, arménien, mandarin et japonais).

Que será, será est une reprise d'une chanson composée par Ray Evans et Jay Livingston et chantée par Doris Day; elle a paru dans le premier album de Pink Martini en 1997, Sympathique.


 


 

Doris Day avait été castée pour jouer dans le film d'Alfred Hitchcock, L'Homme Qui En Savait Trop, en 1956.  Elle avait été imposée par les studios à Hitchcock pour ce film. Il a fait appel à deux auteurs-compositeurs, Ray Evans et Jay Livingston et vu qu'elle était aussi chanteuse, leur a demandé d'écrire une chanson pour elle. Non pour lui faire plaisir, mais parce qu'il avait en tête une idée bien précise pour son film : elle devait la chanter lors d'une scène où elle couche son jeune fils. Les deux compositeurs ont précisé les instruction d'Hitchcock leur disant "Le titre de la chanson ne doit pas être en anglais, car Jimmy Stewart (qui joue le rôle du mari de Doris Day dans le film) est un ambassadeur itinérant à travers le monde."

 

 

Deux ans auparavant, Jay Livingston avait visionné le film "La Comtesse Aux Pieds Nus" réalisé par Joseph L. Mankiewicz, avec Ava Gardner et Humphrey Bogart), dans lequel la devise (écrite en italien) de leur famille américaine était “Che sarà sarà”.  Il en avait gardé l'idée pour écrire un jour une chanson. Evans et Linvingston ont changé de l'italien à l'espagnol, car cette langue est bien plus pratiquée aux États-Unis. Ils ont eu recours au peu d'espagnol qu'ils connaissaient. La phrase n'est par ailleurs pas vraiment utilisée dans les langues latines, italien, espagnol ou français.

Quand ils ont présenté à Doris Day les paroles et la musique prévue pour la chanson, elle n'a pas voulu l'enregistrer, trouvant que ça sonnait trop comme une comptine enfantine. Le studio a fait pression sur elle pour qu'elle le fasse quand même. Elle a enregistré la chanson en une prise et a déclaré : "C'est bien la dernière fois qu'on entendra parler de cette chanson."

Mais en voyant le succès (bien au delà du film) de la chanson, elle a changé d'avis. "Que será, será" a fini par être considérée comme La chanson emblématique de Doris Day, qu'elle a réutilisée par la suite dans d'autres films et apparitions à la télévision, dont son The Doris Day Show.

 



J'ai découvert la chanson en 1997 avec Pink Martini, d'où le fait que je l'associe à eux. L'on trouvera plus bas cette version, l'originale de Doris Day, ainsi que les reprises suivantes : 1963 The High Keyes, 1965 Normie Rowe, 1966 Geno Washington & the Ram Jam Band, 1970 Mary Hopkin, 1973 Sly and the Family Stone (la plus intéressante selon moi), 1985 Johny Thunders, 2002 André Rieu et 2006 Arielle Dombasle (en anglais).

C'est ma sélection de reprises car il en existe encore bien d'autres (188 en tout) en danois, en polonais, en hollandais, en mandarin, en italien (Ricchi e Poveri), en espagnol, en japonais, en suédois, entre autres.
Ainsi qu'en français... Les paroles ont été réécrites plus qu'elles n'ont été traduites par Eddie Marnay. NB : je me suis bien gardé d'aller voir sa traduction avant de faire la mienne, et bien m'en a pris, elle m'aurait possiblement pollué. Line Renaud et Régine, entre autres, l'ont chanté, je vous épargne leurs versions ici, car je trouve que les paroles sont dénaturées, mais si la curiosité l'emporte, il n'est que d'aller voir sur internet, si vous y tenez.

 

PINK MARTINI


 

Pink Martini is a 12-members band from Portland, USA; its music has many influences: jazz big bands, latino and classical. Their lyrics comme in a vast array of languages: English, Spanish, French, Italian and Napolitan, German, Portuguese, Croatian, Romanian, Modern Greek, Turkish, Arabic, Hebrew, Persian, Armenian, Mandarin and Japanese.

Que será, será was originally written and composed by Ray Evans and Jay Livingston, and sung by Doris Day; it featured in Pink Martini's first album in 1997, Sympathique. I first heard it by them, hence the title of the present article.


 


 

Doris Day was scheduled for the Alfred Hitchcock film, The Man Who Knew Too Much in 1956.  Hitchcock wasn’t happy that Day was going to be in the picture.  He called songwriters, Ray Evans and Jay Livingston and asked them to write a song for Day, since she was a singer.  This was for a scene where she tucked her son into bed.  The songwriters recall Hitchcock said, “It should be a foreign title because Jimmy Stewart (who played Day’s husband) is a roving ambassador and he goes all over the world.”

Two years earlier, Jay Livingston had seen The Barefoot Contessa (by Joseph L. Mankiewicz, with Ava Gardner and Humphrey Bogart) and remembered their fictional family motto “Che sarà sarà” in Italian.  He’d written it down for a song title and remembered this when working on the songs.  The men changed the song to a Spanish spelling, because more people spoke Spanish in the U.S.  They used their limited knowledge of the Spanish language. There is no history of this phrase being used much at all in the Spanish, Italian or French languages, though.


 


 

Upon first reading the song and hearing the music they had in mind, Doris Day did not want to record it.  She thought it sounded like a children’s song, but the studio pressured her to record it.  She recorded the song in one take and then announced, “That’s the last you’re going to hear of this song.”

But seeing how people took to the song, she changed her mind. "Que será, será" came to be considered Doris Day's signature song, and she went on to sing it in later films and TV appearances.


SLY & THE FAMILY STONE



Scrolling down my selection of different versions of the song :
1997 Pink Martini
1956 Doris Day

1963 The High Keyes
1965 Normie Rowe
1966 Geno Washington & the Ram Jam Band
1970 Mary Hopkin 
1973 Sly and the Family Stone (I find it the best cover made of this song together with the Pink Martini one)
1985 Johny Thunders
2002 André Rieu
2006 Arielle Dombasle

Other covers (188 in total so far) exist, e.g. in Dutch, Danish, Polish, Mandarin, Italian, French, Spanish, Japanese, and Swedish.

 

 

 

Traduction en français des paroles de la chanson/Song's lyrics French translation :


NB : Pink Martini a rajouté le deuxième couplet de leur composition (prof) , et n'a pas chanté le dernier couplet  de Doris Day (une fois devenue mère). J'ai inclus les deux dans ma traduction :

 

 

Pink Martini - Que Sera, Sera

Quand je n'étais encore qu'une petite fille
J'ai demandé à ma mère, que vais-je devenir ?
Serai-je belle ?
Serai-je riche ?
Voici ce qu'elle m'a dit

Que será, será
Ce qui sera, sera
Il ne nous est pas donné de voir l'avenir
Que será, será
Ce qui sera, sera

Quand je n'étais encore qu'écolière
J'ai demandé à mon instit quoi essayer
M'essayer à peindre des tableaux ?
M'essayer à chanter des chansons ?
Voici quelle était sa réponse avisée


Que será, será
Ce qui sera, sera
Il ne nous est pas donné de voir l'avenir
Que será, será
Ce qui sera, sera

Une fois grande, quand j'ai été amoureuse
J'ai demandé à mon chéri ce qui nous attendait
Verrons-nous des arcs-en-ciel ?
Jour après jour ?
Voici ce que mon chéri m'a dit

Que será, será
Ce qui sera, sera
Il ne nous est pas donné de voir l'avenir
Que será, será
Ce qui sera, sera

J'ai maintenant mes propres enfants
Ils demandent à leur mère, 
que vais-je devenir ?
Serai-je beau ?
Serai-je riche ?
Je leur dit tendrement

Que será, será
Ce qui sera, sera
Il ne nous est pas donné de voir l'avenir
Que será, será
Ce qui sera, sera.



1997 Pink Martini



1956 Doris Day ("The Man Who Knew Too Much" extract)

She deliberately sings quite loudly so as to attract the attention of her child who's detained somewhere in the house.
C'est à dessein qu'elle chante fort de façon à attirer l'attention de son enfant détenu quelque part dans la maison.



1963 The High Keyes (a somewhat speeded version)



1965 Normie Rowe (did he thought he was singing La Bamba ??)



1966 The Shirelles



1966 Geno Washington & the Ram Jam Band



1970 Mary Hopkin



1973 Sly and the Family Stone (I find it the best cover made of this song with the Pink Martini one)



1985 Johny Thunders



2006 Arielle Dombasle (version anglaise)



2002 André Rieu



NB : Pink Martini added a second verse of their own (teacher), and did not sing the last verse (children) : I included both.


 

Pink Martini - Que Sera, Sera

When I was just a little girl
I asked my mother, what will I be
Will I be pretty
Will I be rich
Here's what she said to me

​​​​​​​Que será, será
Whatever will be, will be
The future's not ours to see
Que será, será
What will be, will be

When I was just a child in school
I asked my teacher what should I try
Should I paint pictures
Should I sing songs
This was her wise reply

Que será, será
Whatever will be, will be
The future's not ours to see
Que será, será
What will be, will be

When I grew up and fell in love
I asked my sweetheart, what lies ahead
Will we have rainbows
Day after day
Here's what my sweetheart said

Que será, será
Whatever will be, will be
The future's not ours to see
Que será, será
What will be, will be

Now I have children of my own
They ask their mother, what will I be
Will I be handsome
Will I be rich
I tell them tenderly

Que será, será
Whatever will be, will be
The future's not ours to see
Que será, será
What will be, will be
Que será, será.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

covix 03/10/2020 17:53

Bonsoir,
Oups! cela nous rajeuni, je me souviens de la version française de Jacqueline François, en 1956, qui berça mon enfance... puis plus tard je la retrouve en allant voir le film au cinéma.
Bonne soirée
@mitiés