Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec traductions de chansons rock avec histoire, analyse, vidéos, reprises. All songs + articles in English + Fr.

ROCKTRANSLATION.FR

The Clash - White Riot




Riot: le nom commun se traduit par émeute, le verbe par manifester violemment. En l'occurrence, j'ai traduit le nom et le verbe par clash et aller au clash. Idoine.

Joe Strummer en interview au magazine New Musical Express : “Tout ce qu'on dit à propos des blacks c'est qu'ils ont leurs problèmes et qu'ils sont prêts à y faire face. Mais les blancs n'y sont pas préparés. Pour eux, tout baigne dans le coton. Ils ont des chaines stéréo, des chaines hi-fi, des drogues, des bagnoles. Mais les pauvres blacks et les pauvres blancs sont dans le même bateau.”

A l'été 1976 Joe Strummer et Paul Simonon vivaient dans le quartier de Notting Hill. Aujourd'hui ç'est un quartier de Londres où vivent des rock stars blindées. Mais il y a 45 ans, c'était un quartier pauvre avec des familles jamaïcaines vivant sans le sou. Et donc avec des jeunes blancs fauchés qui n'étaient pas des rock stars. Pas encore.

La chanson parle de l'oppression ressentie par les classes ouvrières pauvres par delà leur race et leur culture. Ce que les Clash ont voulu exprimer était : les blacks pauvres savent revendiquer leurs droits, tandis que les pauvres blancs n'en travent que dalle. C'est un cri de ralliement appelant à ramasser des briques et des pierres, et à mener un juste combat contre l'oppression du grand capital et des flics.


 

The Clash - White Riot : traduction des paroles de la chanson, histoire, interview, vidéo. Translation in French of the song lyrics of White Riot from The Clash first album.



 

Des crétins décérébrés d'extrême droite (euh... y a pas deux mots superflus là?) l'ont perçu comme un cri de guerre raciale, et l'ont utilisé à tort dans des rassemblements racistes, et se sont mépris au point de vouloir en faire un manifeste du white power.

Joe Strummer se refusait à ce que ces insinuations stupides les empêchent de jouer ce titre en live. Mais en 1979 Mick Jones voulait laisser tomber ce morceau de leurs set lists à cause de ces interprétations erronées des paroles, et ça s'est terminé par une bagarre entre Strummer et Jones lors d'un concert avant le rappel, pendant lequel ce dernier est apparu portant des bandages.

White 
Riot fait partie de leur premier album appelé The Clash en 1977.

 

 

The Clash - White Riot : traduction des paroles de la chanson, histoire, interview, vidéo. Translation in French of the song lyrics of White Riot from The Clash first album.

 


Strummer interview in the New Musical Express: “The only thing we’re saying about the blacks is that they’ve got their problems and they’re prepared to deal with them. But white men, they just ain’t prepared to deal with them —everything’s too cosy. They’ve got stereos, drugs, hi-fis, cars. The poor blacks and the poor whites are in the same boat.”

Summer 1976: Strummer and Simonon lived in Notting Hill. Sounds like a rich rock star's area of London? Might be now, but we're talking 45 years back: It was then a poor quarter with a lot of hard up Jamaican families, and a few young poor white kids like them who were not rock stars. Yet.

 

 

The Clash - White Riot : traduction des paroles de la chanson, histoire, interview, vidéo. Translation in French of the song lyrics of White Riot from The Clash first album.

 


The song is about the oppression being felt across the poor working classes which transcended race and culture. What The Clash meant was: poor blacks know how to stand up for their rights. Whilst poor whites have no clue, so this is a rallying call to pick up bricks and stones, and lead a good fight to rebel against capitalistic and coppers oppression.

Some brainless nutters from the far right (er... two words too many here aren't there?) saw it as a call for race war, and misused the song in racial rallies and often misquoted it as a kind of manifesto of white power.

Joe Strummer would not have these stupid innuendos prevent them from playing the song live. But in 1979, Mick Jones was keen to drop it of their sets lists because of these misinterpretations, and it came up to a fight during a concert before the encore, where Jones wore bandages.

White Riot has been released in their first album called The Clash in 1977.

 

 

The Clash - White Riot : traduction des paroles de la chanson, histoire, interview, vidéo. Translation in French of the song lyrics of White Riot from The Clash first album.



Traduction en français des paroles de la chanson :
French translation of the song's lyrics:

 

The Clash - Clash Blanc

Clash blanc - je veux aller au clash
Clash blanc - un clash à ma façon
Clash blanc - je veux aller au clash
Clash blanc - un clash à ma façon

Les blacks ont pleins de problèmes
Mais n'hésitent pas à lancer un pavé
Les blancs vont à l'école
Où on leur apprend à être bêtes

Et tout un chacun fait
Ce qu'on lui dit de faire
Et personne ne veut
Aller en prison !

Clash blanc - je veux aller au clash
Clash blanc - un clash à ma façon
Clash blanc - je veux aller au clash
Clash blanc - un clash à ma façon

Tout le pouvoir est dans les mains
De ceux assez riches pour l'acheter
Pendant qu'on arpente les rues
Trop apeurés de même essayer

Et tout un chacun fait
Ce qu'on lui dit de faire
Et personne ne veut
Aller en prison !

Clash blanc - je veux aller au clash
Clash blanc - un clash à ma façon
Clash blanc - je veux aller au clash
Clash blanc - un clash à ma façon

Es-tu en train de prendre le pouvoir
Ou n'obéis-tu qu'à ton devoir ?
Es-tu en train d'avancer
Ou n'es-tu qu'en train de reculer ?

 

 

 



Autres traductions des Clash dans ce blog :

http://www.rocktranslation.fr/tag/the%20clash/

Other blog's The Clash songs translated in French

 

*     *     *

 

La bande-annonce du film "White Riot" qui est sorti le 5 Août 2020 au cinéma :

IL Y A 42 ANS AUJOURD’HUI…

Le 30 avril 1978, plus de 100.000 personnes marchèrent contre le racisme à Londres, de Trafalgar Square à Victoria Park dans le nord-est de Londres, dans une zone où le National Front était fortement implanté, où un concert avec les musiciens anglais les plus engagés contre le racisme les attendait, dont THE CLASH.

WHITE RIOT raconte le parcours des activistes de Rock Against Racism, partant d’un fanzine dans leur garage jusqu’à l’organisation de concerts de sensibilisation dans toute l'Angleterre.

Plus d'infos avec ce lien / More info here

*     *     *


 

 

The Clash - White Riot

White riot - I wanna riot
White riot - a riot of my own
White riot - I wanna riot
White riot - a riot of my own

Black people gotta lot a problems
But they don't mind throwing a brick
White people go to school
Where they teach you how to be thick

An' everybody's doing
Just what they're told to
An' nobody wants
To go to jail!

White riot - I wanna riot
White riot - a riot of my own
White riot - I wanna riot
White riot - a riot of my own

All the power's in the hands
Of people rich enough to buy it
While we walk the street
Too chicken to even try it

Everybody's doing
Just what they're told to
Nobody wants
To go to jail!

White riot - I wanna riot
White riot - a riot of my own
White riot - I wanna riot
White riot - a riot of my own

Are you taking over
or are you taking orders?
Are you going backwards
Or are you going forwards?

 


*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Vous aimez ce blog, son éclairage sur les textes, et les reprises ? 
Merci de vous inscrire à ma newsletter : ça améliorera son rang
dans les résultats de recherches, d'autres verront mieux mes 
articles. Et ce blog n'a pas de pub, votre mail n'est jamais partagé. 
Enjoy !

You like this blog and the light it sheds on lyrics and songs covers.
Thx for subscribing to its newsletter to improve its SEO ranking. 
Others will better find my articles. And no worries: this website has 
no ads, none, so your email shall never be shared with whoever.
Cheers!

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article