Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

Traductions anglais-français de paroles de textes et chansons rock, histoire, analyse, vidéos, covers. All in Fr.+English.

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

LKJ - Mi Revalueshanary Fren



Cette chanson de Linton Kwesi Johnson est une réflexion sur période de la fin du communisme dans les pays de l'Est à la fin des années 80. Il n'est point besoin d'épiloguer sur ce qu'il a voulu dire; par contre comprendre sa poésie en créole anglais, en patwah jamaïcain n'est pas choses aisée. La voici donc traduite en français pour la première fois. Mais c'est bien naturel, voyons, c'est l'idée même de ce blog.

Sorti dans l'album Tings And Times en 1991.


 




This LKJ song is quite self-explanatory, except that it was written in Jamaican patwah. Good on him, he's bringing this language to a higher level by the sheer intensity of his poetry. If you don't understand it, well that's tough luck, and I can only suggest you try to make it out from my French translation.

Released in his 1991 Tings And Times album.




 



Traduction en français des paroles de la chanson :
French translation of the song's lyrics :



LKJ - Mi Revalueshanary Fren

Mon ami révolutionnaire n'est plus le même
Sais-tu depuis quand ?

Depuis que les masses réduites au silence
Ont commencé à râler
Depuis que la prédominance du Parti en a pris un coup
De la Hongrie à la Pologne à la Roumanie
Depuis que leurs tours d'ivoire ont commencé à s'effriter
Quand on se soutient les uns les autres en raisonnant
Mon ami en arrive toujours au même point
Voilà la chanson qu'il aime chanter

Kádár
Fallait qu'il parte
Jivkov
Fallait qu'il parte
Husák
Fallait qu'il parte
Honecker
Fallait qu'il parte
Ceausescu
Fallait qu'il parte
Juste comme l'apartheid
Devra partir

Mon ami et moi discutions il y pas longtemps
Alors je lui ai dit

La façon dont la Terre est gérée maintenant, man
Ça devient plus difficile chaque jour
De savoir à quoi t'en tenir
Car quand tu crois te tenir sur la terre ferme
Tu vérifies et en fait ce sont des sables mouvants
Tu ne te rends pas compte comme le paysage change
C'est comme s'il y avait un volcan souterrain inarrêtable
Car en dessous ça fait des bulles et se met à bouillir
Les strates se séparent et se replient
Et quand tu penses avoir atteint le sommet de la montagne
Ca n'est qu'un nouveau plateau et tu repars en haut

Mon ami révolutionnaire a hoché de la tête et a soupiré
Telle était sa réponse

Kádár
Fallait qu'il parte
Jivkov
Fallait qu'il parte
Husák
Fallait qu'il parte
Honecker
Fallait qu'il parte
Ceausescu
Fallait qu'il parte
Juste comme l'apartheid
Devra partir

Je n'étais pas du tout satisfait de la réponse de mon ami
Et pour aller plus avant dans la réflexion
Je lui ai dit

Alors d'accord
Donc Gorbi a donné la glasnost au peuple
Et ça a causé des tas de problèmes aux stalinistes
Alors Gorbi leur a proposé la perestroïka
Déconcertant les stratagèmes bureaucratiques
Mais l'on doit faire face à la froide réalité
Il a aussi ouvert la boite de Pandore
Oui, le pouvoir du peuple est une douche permanente
Et tout le monde se prétend démocrate
D'aucuns sont des loups et d'autres des moutons
Et cela pose un problème :
Maintenant dire cela, est-ce de la dialectique ?

Mon ami révolutionnaire a fait une pause et a souri
Et il m'a regardé fixement et m'a répondu

Kádár
Fallait qu'il parte
Jivkov
Fallait qu'il parte
Husák
Fallait qu'il parte
Honecker
Fallait qu'il parte
Ceausescu
Fallait qu'il parte
Juste comme l'apartheid
Devra partir

Alors je n'ai pu élaborer plus avant
Qui plus est, il commençait à se faire tard
Alors malgré mon manque de compréhension
Quant au sens des changements se produisant à l'Est
Pour l'Ouest, néanmoins
Et bien que j'émette des réserves
Sur les conséquences et les implications
Spécialement pour la libération des Noirs
Pour que le raisonnement parvienne à une conclusion
J'ai dû me mettre en accord avec mon ami
Dans l'espoir que quand nous nous reverrions
Nous puissions avoir une conversation plus profonde

Alors je lui ai dit : tu sais quoi ?
Il m'a dit quoi ? Je lui ai dit

Kádár
Fallait qu'il parte
Jivkov
Fallait qu'il parte
Husák
Fallait qu'il parte
Honecker
Fallait qu'il parte
Ceausescu
Fallait qu'il parte
Juste comme l'apartheid
Sera bientôt parti.

 

 

Mes traductions de l'anglais jamaïcain de Linton Kwesi Johnson :

http://www.rocktranslation.fr/tag/lkj/

 

LIVE TV 1996

LIVE 1988



LKJ - Mi Revalueshanary Fren

Mi revalueshanary fren is nat di same agen
Yu know fram wen ?

Fram di masses shata silence
Staat fi grumble
Fram pawty paramoncy tek a tumble
Fram Hungary to Poelan to Romania
Fram di cozy cyassle dem staat fi crumble
Wen wi buck-up wananada in a reaznin
Mi fren always en up pan di same ting
Dis is di sang im love fi sing :

Kaydar
E ad to go
Zhivkov
E ad to go
Husack
E ad to go
Honnicka
E ad to go
Cauchescu
E ad to go
Jus like apartied
Wi av to go

Awhile agoh mi fren an mi woz taakin
Soh mi seh to im :

Wat a way di eart a run nowadays, man
It gettin aada by di day
Fi know whey yu stan
Cauz wen yu tink yu deh pun salid dry lan
Wen yu cteck a stack yu fine yu ina quick-san
Yu noh notice ow di lanscape a shiff
Is like valcanoe unda it an notn cyaan stap it
Cauz tings jusa bubble an a bwoil doun below
Strata seperate an refole
An wen yu tink yu reach di mountain tap
Is a bran-new platow yu goh buck-up

Mi revalueshanary fren shake im ed an im sigh
Dis woz im reply :

Kaydar
E ad to go
Zhivkov
E ad to go
Husack
E ad to go
Honnicka
E ad to go
Cauchescu
E ad to go
Jus like apartied
Wi av to go

Well mi nevah did satisfy wid wat mi fren mek reply
An fi get a deepa meanin in di reaznin
Mi seh to im :

Well awrite
Soh Garby gi di people dem glashnas
An it poze di Stalinist dem plenty prablem
Soh Garby leggo peristrika pan dem
Canfoundin bureacraetic strategems
But wi haffi face up to di cole facks;
Im also open up pondora's bax
Yes, people pawa jus a showa every awa
An eyrybady claim dem demacratic
But some a wolf an some a sheep
An dat is prablematic:
Nah tings like dat yu woulda call dialectic ?

Mi revalueshanary fren pauz awhile an im smile
Den im look mi in mi eye an reply :

Kaydar
E ad to go
Zhivkov
E ad to go
Husack
E ad to go
Honnicka
E ad to go
Cauchescu
E ad to go
Jus like apartied
Wi av to go

Well mi couldn elabarate
Plus it waz gettin kinda late
Soh in spite a mi lack af andastandin
Bout di meanin a di changes in di eas
Fi di wes nonediless
An aldow mi av mi rezavayshans
Bout di cansiquenses an implicashans
Espehsaally fi black libaraeshan
To bring di reaznin to a canclushan
Ah ad woz to agree wid mi fren
Hopein dat wen wi meet up wance agen
Wi coulda av a more fulla canvahsaeshan

Soh mi seh to im, yu know wat ?
Im seh wat ? mi seh :

Kaydar
E ad to go
Zhivkov
E ad to go
Husack
E ad to go
Honnicka
E ad to go
Cauchescu
E ad to go
Jus like apartied
Soon gaan

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article