Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

Mes traductions anglais-français de paroles de chansons rock, histoire, analyse, vidéos, covers. All in French + English.

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

Johnny Cash - The Man Comes Around



Johny Cash était un fervent chrétien, et considérait cette chanson comme étant sa meilleure; elle fait partie de son dernier album appelé American IV: The Man Comes Around, sorti en 2002. La chanson est pleine de références bibliques, voici deux blogs qui les analysent en profondeur :
https://wesleyanarminian.blogspot.com/2010/01/meaning-of-man-comes-around-by-johnny.html
https://experimentaltheology.blogspot.com/2014/02/the-theology-of-johnny-cash-part-8.html


L'inspiration lui est venue d'un rêve qu'il a fait, dans lequel il rencontre la reine d'Angleterre qui lui dit en riant : "Johnny Cash, vous êtes comme l'arbre aux épines dans un tourbillon." (Il y a bien un livre nommé The Whirlwind in the Thorn Tree par l'obscur auteur S.A. Hunt).

Les quatre "brutes" sont probablement les quatre cavaliers de l'apocalypse.

 

 



Johny Cash was a strong Christian believer, and he considered this song as his best one; it appears in his last album called American IV: The Man Comes Around, released in 2002. The song is full of biblical references; should you want to check them out in detail, it's all in these two blogpages:
https://wesleyanarminian.blogspot.com/2010/01/meaning-of-man-comes-around-by-johnny.html
https://experimentaltheology.blogspot.com/2014/02/the-theology-of-johnny-cash-part-8.html


The inspiration came to him from a dream he made : in it Cash meets the Queen of England, who in a laugh says to him "Johnny Cash, you're just like a thorn tree in a whirlwind." (Now there is book called The Whirlwind in the Thorn Tree by the obscure author S.A. Hunt).


The four beasts are probably the four Horsemen of the Apocalypse.

 

 

Johny Cash American-IV-The-Man-Comes-Around-cover

 

 

Traduction en français des paroles de la chanson :
French translation of the song's lyrics:

 

Johnny Cash - The Man Comes Around

Et j'ai entendu, de fait, le bruit du tonnerre
Une des quatre brutes disait : "Venez voir"
Et j'ai vu. Et regardez, un cheval blanc

Il y a un homme qui note le nom de chacun
C'est lui qui décide qui libérer et qui accuser
On ne sera pas tous traités de façon égale
Descendra jusqu'à nous une échelle dorée
Quand l'homme passera par là

Tu en auras la chair de poule
L'effroi de chaque gorgée avalée
Prendras-tu aussi de cette tasse offerte
Ou disparaîtras-tu à ne t'affairer à rien
Quand l'homme passera par là ?

Entends-tu les trompettes et les cornemuses
Et ces cent millions d'anges qui chantent
Ils sont foison à marcher au son de la timbale
Des voix qui appellent, des voix qui pleurent
Il en est qui naissent, d'autres qui meurent
C'est l'alpha et l'oméga du royaume annoncé

Et le tourbillon est dans l'arbre aux épines
Toutes les vierges coupent leurs mèches
Le tourbillon est dans l'arbre aux épines
Cela t'est ardu de te rebeller contre les piquants

Jusqu'à l'apocalypse, sans Shalam, sans Shalom
Alors la poule en chef rappelle ses poussins
Les rois mages s'agenouilleront devant le trône
Et à ses pieds ils déposeront leurs couronnes d'or
Quand l'homme passera par là

Quiconque est injuste, qu'il soit injuste encore
Quiconque est juste, qu'il soit juste encore
Quiconque est immonde, qu'il soit immonde encore
Ecoute les mots depuis longtemps inscrits
Quand l'homme passera par là

Entends-tu les trompettes et les cornemuses
Et ces cent millions d'anges qui chantent
Ils sont foison à marcher au son de la timbale
Des voix qui appellent, des voix qui pleurent
Il en est qui naissent, d'autres qui meurent
C'est l'alpha et l'oméga du royaume annoncé

Et le tourbillon est dans l'arbre aux épines
Toutes les vierges coupent leurs mèches
Le tourbillon est dans l'arbre aux épines
Cela t'est ardu de te rebeller contre les piquants

En mesures de cent livres et d'un penny la livre
Quand l'homme passera par là

Et j'ai entendu une voix parmi les quatre brutes
Et j'ai regardé et observé : un cheval à robe claire
Et son nom, que l'on voyait sur lui, était La Mort
Et l'Enfer le suivait derrière.


 


 


 

Johnny Cash - The Man Comes Around

And I heard, as it were, the noise of thunder:
One of the four beasts saying: "Come and see."
And I saw. And behold, a white horse.

There's a man goin' 'round takin' names.
And he decides who to free and who to blame.
Everybody won't be treated all the same.
There'll be a golden ladder reaching down.
When the man comes around.

The hairs on your arm will stand up
At the terror in each sip and in each sup.
Will you partake of that last offered cup
Or disappear into the potter's ground
When the man comes around?

Hear the trumpets, hear the pipers.
One hundred million angels singin'.
Multitudes are marching to the big kettle drum.
Voices callin', voices cryin'.
Some are born and some are dyin'.
It's Alpha and Omega's Kingdom come.

And the whirlwind is in the thorn tree.
The virgins are all trimming their wicks.
The whirlwind is in the thorn tree.
It's hard for thee to kick against the pricks.

'Til Armageddon, no Shalam, no Shalom.
Then the father hen will call his chickens home.
The wise men will bow down before the throne.
And at his feet they'll cast their golden crowns
When the man comes around.

Whoever is unjust, let him be unjust still.
Whoever is righteous, let him be righteous still.
Whoever is filthy, let him be filthy still.
Listen to the words long-written down,
When the man comes around.

Hear the trumpets, hear the pipers.
One hundred million angels singin'.
Multitudes are marchin' to the big kettle drum.
Voices callin', voices cryin'.
Some are born and some are dyin'.
It's Alpha and Omega's Kingdom come.

And the whirlwind is in the thorn tree.
The virgins are all trimming their wicks.
The whirlwind is in the thorn tree.
It's hard for thee to kick against the pricks.

In measured hundredweight and penny pound
When the man comes around.

And I heard a voice in the midst of the four beasts
And I looked and behold: a pale horse.
And his name, that sat on him, was Death.
And Hell followed with him.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article