Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec traductions de chansons rock avec histoire, analyse, vidéos, reprises. All songs + articles in English + Fr.

ROCKTRANSLATION.FR

Nick Cave - Red Right Hand

 

 

Le titre "red right hand" vient d'un vers du poète anglais puritain John Milton, dans son poème biblique "Paradise Lost" écrit en 1667, qui fait référence à la vengeance divine, dans lequel il essaie de justifier l'attitude de Dieu envers les humains. Extrait que j'ai traduit (la traduction en français de Milton doit certes exister, on trouvera la version originale anglaise plus bas) :

"...Ligoté au lac en feu? C'était sûrement pire.
Et si le souffle qui allume ces sinistres feux,
En devait consciemment septupler la colère
Et nous plonger dans les flammes; ou du très haut
Doit l'intermittente vengeance armer encore
Sa
main droite rouge pour nous tourmenter ? Et si toutes
Ses échoppes étaient ouvertes, et ce firmament
De l'enfer devait jaillir en cataractes de feu,
Horreurs imminentes, menaçant d'une affreuse défaite..."

Il semble que beaucoup de posts sur internet ont tendance à faire un copier/coller du sens de la "red right hand" de Milton pour en faire exactement celle qui serait aussi voulue Nick Cave : soit la main de Dieu, soit, si l'on pense que Dieu ne peut être que bonté, la main du Diable.

On trouve d'autres posts qui pensent que Nick Cave songeait au gouvernement américain en écrivant cette chanson. Selon moi, ça n'est juste que de l'auto-centrisme de la part de certains internautes américains. Dans le même délire, grande est ma surprise de ne pas voir fleurir d'autres interprétations liées à leurs obsessions récurrentes : l'argent, les armes et le sexe...

Autre possibilité, plus intéressante, avancée par un internaute australien, comme Nick Cave : "Red right hand ferait allusion à son oncle, dont il a été la victime sexuelle durant une longue année pendant son enfance. Cette info vient de l'infirmière qui s'est occupé de Nick lors de son séjour en hôpital psychiatrique quand il était un jeune adulte; ils parlaient souvent ensemble de son enfance et de sa musique." Info certes invérifiable, bien entendu. A voir le vidéo clip de la chanson, et à en relire les paroles après, cette opinion me paraît être néanmoins la plus pertinente.

Mon opinion personnelle est que Nick Cave s'est à la fois inspiré de Milton quant au titre et au mal et aux fléaux que peut apporter Dieu ou le Diable, toujours symbolisé en rouge, d'une part, et de ses propres terribles traumas de l'enfance, d'autre part. Il les a transformés en ces vers cryptiques, comme il aime à le faire, comme David Bowie ou Paul Verlaine de Television l'ont fait aussi. Je ne fais ici aucune comparaison entre ces artistes, notez bien, je note juste la qualité cryptique de leurs paroles.

Nick Cave a raconté au Q Magazine en 2007: "Une bonne chanson doit avoir la capacité à continuer à se révéler à vous-même longtemps après que vous l'ayez écrite. A cette aune, celle-là est carrément bonne."

Utilisation de cette chanson dans le générique de la série TV Peaky Blinders : A Birmingham (GB) lors de son passage en juin 2019, un fan a demandé à Nick Cave : “Ma question porte sur Birmingham. Dans la série télé Peaky Blinders qui passe à la BBC, on voit dans la première scène un homme marcher dans une rue lugubre du Birmingham du début du XXème siècle, avec comme fond sonore votre chanson ‘Red Right Hand’. Dites-moi, avez-vous constaté un regain d'intérêt pour votre musique et pour vous-même depuis la diffusion de Peaky Blinders?”.
D'après Birmingham Live, Nick Cave a répondu : “Sacrée putain de ville de Birmingham. C'est une super série. Mais tant de gens m'approchent et me disent : "Je suis un super fan" après avoir découvert ma musique grâce à Peaky Blinders. Mais est-ce que Birmingham était vraiment comme ça?” Le fan en question lui a répondu: “C'est encore et toujours comme ça.”



 


 

Le show-runner (créateur) de “Peaky Blinders” a raconté au The Post qu'à l'origine, l'idée était d'utiliser la chanson “Red Right Hand” juste pour le premier épisode, mais il en a fait le thème récurrent de la série parce que les paroles sont parfaitement adaptées aux personnages, aux lieux et à la trame de l'histoire. “Les paroles évoquent notre paysage industriel et le "grand homme de belle allure" pourrait bien sûr être Thomas Shelby", dit-il.

“Cette musique n'a pas d'équivalent, et ses paroles sont magnifiques" rajoute-t-il. “Nick Cave and the Bad Seeds ont tellement rajouté de poésie, de magie et de complexité à notre série. Comme Cillian Murphy (l'acteur jouant le rôle principal) l'a noté, "il y a un aspect hors-la-loi dans cette musique qui colle parfaitement à Peaky Blinders.”
Qui plus est, le "Lámh Dhearg Uladh", gaélique (langue officielle irlandaise) signifiant la Main Rouge de l'Ulster (Irlande du Nord), est un symbole irlandais, le blason héraldique qui désigne la province de l'Ulster. Les paroles sont donc d'une parfaite pertinence pour la série.


"Red Right Hand" est sorti 1994 dans l'album Let Love In de Nick Cave and the Bad Seeds. Et a été repris, entre autres, par les Arctic Monkeys, PJ Harvey (ex de Nick Cave, à qui le showrunner de Peaky Blinders a passé commande d'une reprise), Iggy Pop, Jarvis Cocker, Snoop Dogg, et Laura Marling.


 



 

The title "red right hand" is from a line from puritan writer John Milton's 1667 biblical poem Paradise Lost that refers to divine vengeance, in which he attempted to justify the ways of God to man. An extract:

"...Chained on the burning lake? That sure was worse.
What if the breath that kindled those grim fires,
Awaked, should blow them into sevenfold rage,
And plunge us in the flames; or from above
Should intermitted vengeance arm again
His
red right hand to plague us? What if all
Her stores were opened, and this firmament
Of Hell should spout her cataracts of fire,
Impendent horrors, threatening hideous fall..."

It seems many an internet post tend to thus copy/paste Nick Cave's "red right hand" as being exactly what Milton intended it to be: either God, or Satan. Some other see it as the American government. According to me, utter crap and just self-centeredness from some American readers. I am surprised in that respect that no mention is made by them of the other local obsessions: money, guns and sex...

An interesting possibility is asserted by an Australian internet user: "Red right hand is about Nick Caves' uncle, who molested him during a long year when he was young. This info comes from the nurse treating Nick when he was in a psychiatric hospital as a young adult - they spoke often about his childhood and his music." NB: this is a post I saw on the web, I thus cannot vouch for its veracity.

My personal take is that Nick Cave was both inspired by Milton and by his  horrendous childhood memories, and turned it into these cryptic lines which he likes to write, like David Bowie or Paul Verlaine of Television also do. Do take note that I am not making any comparison here.

Nick Cave told Q Magazine in October 2007: "A good song has the ability to continue to reveal itself to you long after you've actually written it. This one's pretty good for that."

 



Peaky Blinders theme song : In Birmingham, UK in June 2019, one fan asked Nick Cave: “This question is about Birmingham. The TV series Peaky Blinders on BBC has the opening scene with a man walking down a bleak street in early-1900s Birmingham, to your song ‘Red Right Hand’. Tell me, have you seen a spike in interest in your music and your person as a result of Peaky Blinders?”.
According to Birmingham Live, Cave responded: “Fucking Birmingham. It’s a great show. But so many people come up to me and say ‘I’m a huge fan’ and have discovered my music through Peaky Blinders. But was Birmingham really like that?” The audience member then replied: “It still is.”

“Peaky Blinders” creator Steven Knight tells The Post that original idea was to use “Red Right Hand” in the show’s first episode, but he installed it as the theme because it fit the characters, settings, and subplots perfectly. “The lyrics conjure up our industrial landscape and the ‘tall handsome man’ could, of course, be Tommy Shelby,” he says.
“The music is peerless, the words magnificent,” adds Knight. “[Nick Cave and the Bad Seeds] add so much poetry and magic and complexity to our series. As Cillian Murphy observed, there’s an outlaw quality to the music that feels absolutely appropriate to ‘Peaky Blinders.’”

The Red Hand of Ulster (in Gaelic : Lámh Dhearg Uladh) is an Irish symbol used in heraldry to denote the Irish province of Ulster. So the lyrics do indeed fit the TV series.

"Red Right Hand" was released in 1994  by Nick Cave and the Bad Seeds in their album Let Love In. It was covered by Arctic Monkeys, PJ Harvey (ex-lover of Nick Cave, who was asked by the Peaky Blinders showrunner to cover it), Iggy Pop, Jarvis Cocker, Snoop Dogg, Laura Marling among others.

 

 

Nick Cave And The Bad Seeds Let Love In album

 

Traduction en français des paroles de la chanson :
French translation of the song's lyrics :

 

Nick Cave - Red Right Hand

Fais un tour aux abords de la ville
Et traverse les voies ferrées
Là où surgit le viaduc
Tel un oiseau de malheur
Alors qu'il bouge et se lézarde
Où les secrets viennent de feux tout proches
Par les fils qui chantent
Hey man, tu sais bien
Que tu ne retournes pas
Au delà de la place, au delà du pont
Au delà des moulins, au delà des empilements
Lors d'une tempête menaçante
Un homme grand à belle allure
Dans un manteau noir poussiéreux
Avec une main droite rouge


Il t'enserrera dans ses bras
Te dira que tu as été un bon garçon
Il ravivera tous les rêves
Que tu as mis une vie entière à détruire
Il touchera le fond du trou
Soignera ton âme qui rétrécit
Mais il n'y aura rien
Que tu ne puisses faire
Il est Dieu, il est homme
Il est fantôme, il est gourou
Ils murmurent son nom
A travers ce pays s'étiolant
Mais caché dans son manteau
Est 
une main droite rouge

Tu n'as pas le sou ?
Il t'en procurera
Tu n'as pas de voiture ?
Il t'en procurera une
Tu n'as pas d'estime de toi ?
Tu te sens tel un insecte
Ben ne t'en fais mon pote
Car le voilà qui arrive
A travers ghettos et barrio
Et charmille et bas quartier
Où qu'il soit ça s'assombrit
Des piles de billets verts

Dans sa main droite rouge

Tu le verras en cauchemar
Tu le verras dans tes rêves
Il sortira de nulle part
Son air est trompeur
Tu le verras dans ta tête
A la télévision
Et hey mon pote, attention
A ne pas l'éteindre

Il es Dieu, il est homme
Il est fantôme, il est gourou
Tu n'es qu'un rouage minuscule
De son plan catastrophique
Créé et dirigé par

Sa main droite rouge.

 



Mes autres traductions de Nick Cave :

http://www.rocktranslation.fr/tag/nick%20cave/

 

OFFICIAL VIDEO

NICK CAVE LIVE

REPRISE DE PJ HARVEY

ARTIC MONKEYS

IGGY POP LIVE 2019

JARVIS COCKER + IGGY POP

LAURA MARLING

SNOOP DOGG

 

Nick Cave - Red Right Hand

Take a little walk to the edge of town
and go across the tracks
Where the viaduct looms,
like a bird of doom
As it shifts and cracks
Where secrets lie in the border fires,
in the humming wires
Hey man, you know
you're never coming back
Past the square, past the bridge,
past the mills, past the stacks
On a gathering storm comes
a tall handsome man
in a dusty black coat with
a red right hand

He'll wrap you in his arms,
tell you that you've been a good boy
He'll rekindle all the dreams
it took you a lifetime to destroy
He'll reach deep into the hole,
heal your shrinking soul,
but there won't be a single thing
that you can do
He's a god, he's a man,
he's a ghost, he's a guru
They're whispering his name
through this disappearing land
But hidden in his coat
is a red right hand

You don't have no money?
He'll get you some
You don't have no car?
He'll get you one
You don't have no self-respect,
you feel like an insect
Well don't you worry buddy,
'cause here he comes
Through the ghettos and the barrio
and the bowery and the slum
A shadow is cast wherever he stands
Stacks of green paper in his
red right hand

You'll see him in your nightmares,
you'll see him in your dreams
He'll appear out of nowhere but
he ain't what he seems
You'll see him in your head,
on the TV screen
And hey buddy, I'm warning
you to turn it off
He's a ghost, he's a god,
he's a man, he's a guru
You're one microscopic cog
in his catastrophic plan
Designed and directed by
his red right hand.


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article