Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec traductions de chansons rock avec histoire, analyse, vidéos, reprises. All songs + articles in English + Fr.

ROCKTRANSLATION.FR

Led Zeppelin - Kashmir

 

 


Kashmir a été inspiré par une traversée du désert du Sahara marocain quand le groupe se rendait au National Festival of Folklore en 1973. Robert Plant a écrit la plupart des paroles, a dit : "L'inspiration pour Kashmir nous est venue avec ce coté interminable la route sur laquelle nous étions, on semblait n'en pas voir la fin." A l'époque aucun des Led Zeppelin n'était allé au Cachemire.
Sorti en 1975, le riff de guitare de Jimmy Page et les paroles de Robert Plant ont eu un temps de maturation de deux années, d'après eux. La chanson a des influences musicales marocaines, moyen-orientales et indiennes.
Robert Plant: "C'est un de mes morceaux favoris du Zeppelin car il possède toute l'énergie et la puissance latentes qu'on ne retrouve pas dans le heavy métal. C'était autre chose. La fierté du groupe."

Quand on parle en anglais du Shangri-La, c'est ce que nous nommons le paradis terrestre. Shangri-La est un endroit fictionnel inventé par l'auteur britannique James Hilton dans son roman Lost Horizon en 1930.

 

 

Kashmir was inspired by a drive through the Sahara Desert in Morocco when the band was heading to the National Festival of folklore in 1973. Robert Plant, who penned the majority of lyrics: "The whole inspiration came from the fact that the road went on and on and on. ... and there was seemingly no end to it." None of had gone to Kashmir at the time.
Released in 1975, both the Jimmy Page guitar riff and Robert Plant's lyrics matured over the course of two years. The song's composition was inspired by Middle-Eastern, Moroccan, and Indian music.
Robert Plant: "One of my favourite Zeppelin tracks because it possessed all the latent energy and power that wasn't heavy metal. It was something else. It was the pride of Led Zeppelin."


 


 


Led Zeppelin - Kashmir

Oh, que le soleil me tanne le visage
D'étoiles pour remplir mon rêve
Je voyage dans le temps et l'espace
Pour être par où j'en suis passé

Assis avec les anciens de la race noble
Ce monde n'a que rarement vu
Des pourparlers durant des jours
Pour lesquels ils s'assoient et attendent
Et où tout sera révélé

Prose et chanson venant de langues à la grâce chantante
Les sons caressent mes oreilles
Mais je n'entendais pas un mot que je puisse comprendre
L'histoire était assez claire

Ooh, baby, j'étais en train de voler
No, yeah, mama, y a pas à dire le contraire
Ooh, baby, j'étais en train de voler
No, yeah, mama, y a pas à dire le contraire

Tout ce que je vois tourne au brun
Tandis que le soleil brûle la terre
Et que mes yeux se remplissent de sable
Pendant que je scrute ce pays désolé
A la recherche, à la recherche de là où j'ai été

Oh, pilote de la tempête qui ne laisse trace
Tels les songes au sein d'un rêve
Prenant garde au chemin qui m'a mené ici
Au ruisseau du désert jaune

Mon paradis terrestre sous la lune d'été
J'y reviendrai à nouveau
Aussi sûr que la poussière vole haut en juin
En voyageant à travers le Cachemire

Ô père des quatre vents, gonfle mes voiles
A travers la mer des ans
Sans autre provision qu'un visage ouvert
Le long des détroits de la peur

Quand je suis, quand je suis en chemin
Quand je vois, quand je vois le chemin, tu y restes

Quand je déprime
Quand je déprime, déprime tant
Ooh, my baby, ooh, my baby, je t'emmène là-bas
Allez viens, allez viens
Je t'emmène là-bas, je t'emmène là-bas.

 

 

 

Mes autres traductions de Led Zeppelin :

http://www.rocktranslation.fr/tag/led%20zeppelin/

 

 

STUDIO 1975

LIVE 1979

LIVE WITH EGYPTIAN ORCHESTRA 1994




 

Led Zeppelin - Kashmir

Oh, let the sun beat down upon my face
With stars to fill my dream
I am a traveler of both time and space
To be where I have been

Sit with elders of the gentle race
This world has seldom seen
Talk of days for which they sit and wait
And all will be revealed

Talk and song from tongues of lilting grace
Sounds caress my ear
But not a word I heard could I relate
The story was quite clear

Ooh, baby, I've been flying
No, yeah, mama, there ain't no denyin'
Ooh, yeah, I've been flying
Mama, mama, ain't no denyin', no denyin'

All I see turns to brown
As the sun burns the ground
And my eyes fill with sand
As I scan this wasted land
Trying to find, trying to find where I've been

Oh, pilot of the storm who leaves no trace
Like thoughts inside a dream
Heed the path that led me to that place
Yellow desert stream

My Shangri-La beneath the summer moon
I will return again
Sure as the dust that floats high in June
When movin' through Kashmir

Oh, father of the four winds, fill my sails
Across the sea of years
With no provision but an open face
Along the straits of fear

When I'm on, when I'm on my way
When I see, when I see the way, you stay

When I'm down
When I'm down, so down
Ooh, my baby, ooh, my baby, let me take you there
Come on, come on
Let me take you there, let me take you there.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article