Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec traductions de chansons rock avec histoire, analyse, vidéos, reprises. All songs + articles in English + Fr.

ROCKTRANSLATION.FR

Bob Dylan - Masters Of War

 


Bob Dylan en 1963 dans les notes de son album "The Freewheelin' Bob Dylan" : "Je n'ai rien écrit de tel auparavant. Dans mes chansons je ne souhaite pas la mort des gens, mais je n'ai pu écrire autre chose pour ce titre. C'est une sorte de cri lancé, une façon de réagir à la goutte d'eau qui fait déborder le vase, un sentiment de n'en pouvoir mais."

Bob Dylan 2001 : "'Masters of War' est censée être une chanson pacifique contre la guerre. Ce n'est pas une chanson anti-guerre. Elle s'érige contre ce que Eisenhower appelait le complexe militaro-industriel alors que sa présidence touchait à sa fin. C'était dans l'air à l'époque, et je l'ai saisi dans cette chanson."



 



Bob Dylan (1964): "I've never really written anything like that before. I don't sing songs which hope people will die, but I couldn't help it with this one. The song is a sort of striking out, a reaction to the last straw, a feeling of what can you do?"

Bob Dylan (2001): "'Masters of War' is supposed to be a pacifistic song against war. It's not an anti-war song. It's speaking against what Eisenhower was calling a military industrial complex as he was making his exit from the presidency. That spirit was in the air, and I picked it up."

 

 

 

Bob Dylan - Maîtres De Guerre

Vous donc les maîtres de la guerre
Vous qui fabriquez les gros canons
Vous qui fabriquez les avions de mort
Vous qui fabriquez toutes les bombes
Vous qui vous cachez derrière des murs
Vous qui vous planquez derrière vos bureaux
Je veux seulement que vous sachiez

Que je vois clair à travers vos masques

Vous qui n'avez jamais rien fait
Que de construire pour détruire
Vous qui jouez avec ma planète
Comme si c'était votre petit jouet
Vous me flanquez une arme dans la main
Et vous planquez loin de mes yeux
Et vous détournez et courrez plus loin
Quand les balles se mettent à siffler

Tels un Judas d'autrefois
Vous mentez et leurrez
Une guerre mondiale peut se gagner
Voudriez vous me faire croire
Mais
je vois clair à travers vos yeux
Et
je vois clair à travers vos cerveaux
Comme je vois clair à travers l'eau
Qui s'évacue dans mes égouts

Vous armez toutes les gâchettes
Pour que ce soit les autres qui tirent
Puis vous prenez du recul et observez
Quand le décompte des morts augmente
Vous vous planquez dans vos villas
Tandis que le sang des jeunes gens
S'épanche hors leurs corps
Et reste enterré dans la boue

Vous avez répandu la pire peur
Qui puisse jamais nous accabler
Celle de faire naître des enfants
Dans ce monde
Le fait de menacer mon enfant
Non encore né ni portant de nom
Ne vous rend pas digne du sang
Qui coule dans vos veines

En connaissais-je donc assez
Pour saisir ainsi la parole
Vous pourriez arguer de ma jeunesse
Vous pourriez arguer de mon inculture
Mais s'il est bien une chose que je sais
Bien qu'étant plus jeune que vous
C'est que jamais même Jésus
Ne vous pardonnerait vos actes

Laissez-moi vous poser une question
Votre argent a-t-il une telle valeur
Qu'il pourra acheter votre pardon

Pensez-vous vraiment qu'il le puisse
Je crois que vous vous rendrez compte
Quand la mort frappera à votre porte
Que tout l'argent que vous avez accumulé
Jamais ne saurait vous racheter votre âme

Et j'espère que vous mourrez
Et que votre mort sera proche
Je serai là à suivre votre cercueil
Par un blême après-midi
Et je veillerai à ce vous soyez enfoui
Bien au fond de votre lit de mort
Et je resterai là sur votre tombe
Jusqu'à être bien sûr que vous êtes mort.

 

 

 

Mes autres traductions de Bob Dylan :

http://www.rocktranslation.fr/tag/bob%20dylan/

 

 

STUDIO AUDIO

LIVE 1963

LIVE 1991

PEARL JAM COVER

ED SHEERAN

 

 

Bob Dylan - Masters Of War

Come you masters of war
You that build the big guns
You that build the death planes
You that build all the bombs
You that hide behind walls
You that hide behind desks
I just want you to know
I can see through your masks

You that never done nothin'
But build to destroy
You play with my world
Like it's your little toy
You put a gun in my hand
And you hide from my eyes
And you turn and run farther
When the fast bullets fly

Like Judas of old
You lie and deceive
A world war can be won
You want me to believe
But I see through your eyes
And I see through your brain
Like I see through the water
That runs down my drain

You fasten all the triggers
For the others to fire
Then you set back and watch
When the death count gets higher
You hide in your mansion'
As young people's blood
Flows out of their bodies
And is buried in the mud

You've thrown the worst fear
That can ever be hurled
Fear to bring children
Into the world
For threatening my baby
Unborn and unnamed
You ain't worth the blood
That runs in your veins

How much do I know
To talk out of turn
You might say that I'm young
You might say I'm unlearned
But there's one thing I know
Though I'm younger than you
That even Jesus would never
Forgive what you do

Let me ask you one question
Is your money that good
Will it buy you forgiveness
Do you think that it could
I think you will find
When your death takes its toll
All the money you made
Will never buy back your soul

And I hope that you die
And your death'll come soon
I will follow your casket
In the pale afternoon
And I'll watch while you're lowered
Down to your deathbed
And I'll stand over your grave
'Til I'm sure that you're dead.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article