Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec traductions de chansons rock avec histoire, analyse, vidéos, reprises. All songs + articles in English + Fr.

ROCKTRANSLATION.FR

Tucker Zimmerman - Children Of Fear

 

 

 

 

 

 

 

Children Of Fear fait référence aux jeunes américains que l'état forcait à aller combattre un ennemi inconnu au Vietnam avec la peur d'y rencontrer la mort. Apparait dans l'album Ten Songs by Tucker Zimmerman en 1969.

 

 

 

 

 

 

 

 

Son fils Quanah Zimmerman confie sur son site web, à propos de son père Tucker : 

"1966, il esquive de justesse la mobilisation. Ce sera Rome plutôt que Da Nang. Puis Londres, dans la clandestinité : les Etats-Unis lui en veulent d’avoir échappé au bourbier vietnamien. Children Of Fear est sans doute le texte le plus explicite à ce sujet. Trop, me dira-t-il.

Le studio londonien est un refuge. Et le line-up de musiciens pour Ten Songs est d’ailleurs plutôt réconfortant. On y retrouve les orgues de Rick Wakeman – futur claviériste du groupe Yes. Une contribution du guitariste américian Shawn Phillips ainsi que la batterie d’Aynsley Dunbar – Dunbar jouera par la suite avec John Mayall, Frank Zappa, Lou Reed, et Jefferson Starship.

Ce qui me surprend, c’est que ce n’est pas du folk. C’est du rock, ou presque. Sans doute en grande partie grâce à l’implication de Tony Visconti, producteur originaire de Brooklyn qui apportera sa touche si spécifique aux albums de David Bowie, T.Rex, The Moody Blues, Thin Lizzy, Kaiser Chiefs et bien d’autres."

 

 

 

 

Tucker's website :  http://www.tuckerzimmerman.com/

 

 

 

 

Tucker Zimmerman - Enfants De La Peur

Qu'avancent ces mots
De ces temps et lieux
Vers les amis de par le monde
A la face de chaque étranger

Nous sommes morts de presque toutes façons
Nous sommes les enfants de la peur
Nous retenons notre souffle cent jours
Et notre sourire un millier d'années

Hey Amérique, pourquoi enlèves-tu
Tes enfants de tes rives ?
De tes grand routes, de tes libres rues
Et de ta belle porte ?

Mon pays, à tort ou à raison
Disait un homme il y a fort longtemps
Mon pays ne peut qu'avoir raison
Cette grand route n'en sais quasi rien

Dans un temps d'il était une fois
Nous étions les enfants de la peur
Notre rire tint durant cent années
Et notre sourire durant mille ans

Et c'est au monde que je demande
Pourquoi as-tu ces frontières ?
Et vous les gens, pourquoi prétendez-vous
Ne pas vous connaître, oh s'il-vous-plaît

Dis-moi où ne sommes-nous pas tous un ?
Nous devons porter secours à nous-mêmes
A quelque pays craignant un dieu
Ou à quelque ombre à respecter ?

Nous étions enfants de ce dieu
Nous étions aux portes du paradis
Notre nation éparpillée au vent
Ces Etats Désunis

Et nous vivons dans tes villes
Cela nous a déconnectés
Oh Amérique, tu manges tes enfants
C'est bien trop bien trop demander

Nous étions emplis de la mort de la ville
Et ces villes sont remplies de trous
Pour recouvrir notre peau nègre
Pour cacher nos âmes indiennes


Nous sommes morts de presque toutes façons
Nous sommes les enfants de la peur
Nous retenons notre souffle cent jours
Et notre sourire un millier d'années

Et c'est au monde que je demande
Pourquoi as-tu ces frontières ?
Et vous les gens, pourquoi prétendez-vous
Ne pas vous connaître, oh s'il-vous-plaît

Hey Amérique, pourquoi envoies-tu
Tes enfants de tes portes
Oh Amérique, cesse de prétendre
Ne pas être les Etats Désunis

Hey Amérique, pourquoi enlèves-tu
Tes enfants de tes rives ?
Oh Amérique, pourquoi enlèves-tu
Tes enfants de tes rives ?
Oh Amérique.

 

 

 

 

 

Tucker Zimmerman - Children Of Fear

Let these words go forth
From this time and place
To friends across the world
To every stranger's face

We've died in almost every way
We are the children of fear
We hold our breath a hundred days
Our smile a thousand years

And America, why are you driving
Your children from your shores
And your highways and your free streets
And from your beautiful door?

My country right or wrong
Said one man long ago
My country should be right
This highway seldom know

And in a time of once upon
We were the children of tears
Our laughter held a hundred days
Our smile a thousand years

And to the world I am asking
Why do you have these boundaries?
And you people, why are you pretending
Not to know one another, oh please

Tell me where are we not all one?
We have we to protect?
Some nation under god
Or some shadow to respect?

We were the children of this god
We stood by heaven's gates
Our nation's scattered to the wind
These Disunited States

And we were living in your cities
It's put us out of touch
Oh America, you eat your children
That's asking much too much too much

We're filled with city death
And the cities are filled with holes
To cover our Negro skin
To hide our Indian souls

We've died in almost every way
We are the children of fear
We hold our breath a hundred days
Our smile a thousand years

And to the world I am asking
Why do you have these boundaries?
And you people, why are you pretending
Not to know one another, oh please

And America, why are you sending
Your children from your gates
Oh America, quit pretending
Not to be the Disunited States

And America, why are you driving
Your children from your shores
Oh America, why are you driving
Your children from your shores
Oh America.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article