Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

Traductions anglais-français de paroles de textes et chansons rock, histoire, analyse, vidéos, covers. All in Fr.+English.

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

The Clash - Spanish Bombs

 

Après avoir parlé en 79 avec sa copine Gaby Salter des séparatistes basques menant une campagne terroriste en plastiquant les stations balnéaires de la Costa Del Sol, Joe Strummer en a écrit cette chanson, faisant des parallèles entre le passé de 1939 et le présent de 1979.

 

 

 

Cette chanson parle donc aussi de cette révolution lors de la Guerre Civile Espagnole (1936-1939). Les mouvements anarchiste et prolétarien venaient de déposer le monarque, et le nationaliste et fachiste Général Franco a mené la guerre contre eux jusqu'à imposer sa dictature. Le roadie des Clash Johnny Green a passé à Strummer des livres sur cette guerre, dont le livre de George Orwell : Hommage à la Catalogne.

 

 

 

Federico Lorca était un poète. Sa région l’Andalousie a été la première à tomber aux mains de Franco qui l'a "purgé des gauchistes". Lorca était l'une de ses victimes, lui qui plaidait pour la démocratie dans son oeuvre.

 

 


When Joe Strummer talked with his then-girlfriend Gaby Salter about the Basque separatists who were engaged in a bombing campaign against holiday resorts on the Costa Del Sol. He wrote a song about it, drawing parallels with past of 1939 and the present of 1979.

 

 

 

 

This song also refers to that uprising and likens it to the Spanish Civil War. Lasting from 1936 to 1939, the Anarchists and Proletarians had just ousted the monarch. Nationalist and fascist General Franco waged war against them to install his dictatorship. Clash crew member Johnny Green loaned Strummer books on the subject, e.g. George Orwell's Homage To Catalonia.

 

 

 

Federico Lorca was a poet from Andulacia, the first region of Spain to fall to Franco, who "purged it from leftists". Lorca was one, advocating democracy in his literature.

 

 

 

 

The Clash - Spanish Bombs

Des bombes espagnoles en Andalousie
Lieux des bombardements de 1939
Oh s'il-te-plaît laisse ouverte la vendetta
Federico Lorca est mort et enterré
Impacts de balles sur les murs du cimetière
Les voitures noires de la Guardia Civil
Des bombes espagnoles sur la Costa Rica
Ce soir je vole en DC-10

Bombes espagnoles, je vous aime sans fin
Je vous aime, oh mon 
cœur
Bombes espagnoles, je vous aime sans fin
Je vous aime, oh mon cœur

Semaines espagnoles au casino disco
Les combattants de la liberté sont morts sur la colline
Ils ont chanté pour le drapeau rouge
Ils ont revêtu celui qui est noir
Mais après leur mort c'était la colline Mockingbird
A la maison les bus défilaient comme des flashs
La tombe aux Irlandais était baignée de sang
Les bombes espagnoles détruisent les hôtels
La bourgeon de la rose de ma señorita était mordillé

Bombes espagnoles, je vous aime sans fin
Je vous aime, oh mon 
cœur
Bombes espagnoles, je vous aime sans fin
Je vous aime, oh mon cœur

Les collines résonnaient de "Liberté au Peuple"
Ou entends-je plutôt l'écho des journées de 1939 ?
Avec des tranchées pleines de poètes
L'armée en haillons, fixant les baïonnettes
Pour se battre contre l'autre front

Les bombes espagnoles secouent la province
J'entends de musique d'un autre temps
Les b
ombes espagnoles sur la Costa Brava
Ce soir je vole en DC-10

Bombes espagnoles, je vous aime sans fin
Je vous aime, oh mon 
cœur
Bombes espagnoles, je vous aime sans fin
Je vous aime, oh mon cœur
Oh mon cœur oh mon cœur

Bombes espagnoles en Andalousie, Mandoline oh mon cœur
Bombes espagnoles à Grenade, oh mon cœur
Oh mon cœur oh mon cœur
Oh mon cœur
.

 

 

Mes autres traductions des Clash :

http://www.rocktranslation.fr/tag/the%20clash/

Live en France 1980

 

 

 

The Clash - Spanish Bombs

Spanish songs in Andalucia
The shooting sites in the days of '39
Oh, please, leave the vendanna open
Fredrico Lorca is dead and gone
Bullet holes in the cemetery walls
The black cars of the Guardia Civil
Spanish bombs on the Costa Rica
I'm flying in a DC 10 tonight

Spanish bombs, yo te quierro y finito
Yo te querda, oh mi corazón
Spanish bombs, yo te quierro y finito
Yo te querda, oh mi corazón

Spanish weeks in my disco casino
The freedom fighters died upon the hill
They sang the red flag
They wore the black one
But after they died it was Mockingbird Hill
Back home the buses went up in flashes
The Irish tomb was drenched in blood
Spanish bombs shatter the hotels
My senorita's rose was nipped in the bud

Spanish bombs, yo te quierro y finito
Yo te querda, oh mi corazón
Spanish bombs, yo te quierro y finito
Yo te querda, oh mi corazón

The hillsides ring with "Free the people"
Or can I hear the echo from the days of '39?
With trenches full of poets
The ragged army, fixin' bayonets to fight the other line
Spanish bombs rock the province
I'm hearing music from another time
Spanish bombs on the Costa Brava
I'm flying in on a DC 10 tonight

Spanish bombs, yo te quierro y finito
Yo te querda, oh mi corazón
Spanish bombs, yo te quierro y finito
Yo te querda, oh mi corazón
Oh mi corazón, oh mi corazón

Spanish songs in Andalucia, Mandolina, oh mi corazon
Spanish songs in Granada, oh mi corazon
Oh mi corazón, oh mi corazón
Oh mi corazón.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article