Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

Mes traductions anglais-français de paroles de chansons rock, histoire, analyse, vidéos, covers. All in French + English.

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

Metallica – One

 



One fut inspirée par le film de 1971, "Johnny got his gun" (basé sur le roman de Dalton Trumbo paru en 1939), dans lequel le héros est un soldat qui perd ses membres, sa vue, son ouïe en sautant sur une mine, et y survit.

Sa vie devient un enfer sans échappatoire One est sortie dans l'lbum de Metallica en 1988, And Justice For All.

Le roman de Dalton Trumbo est l'histoire de  Joe Bonham, un beau gosse américain encouragé à s'engager dans la première guerre mondiale par son patriote de père. Bonham lperd ses membres, ses yeux, sa bouche et son nez en sautant sur une bombe allemande. Après n'avoir pu qu'accepter ses horribles conditions de vie à l'hôpital, entouré par un staff médical franchement horrifié, il utilise sa seule fonction vitale encore en marche, sa tête, pour écrire en morse le message suivant : "S'il-vous-plaît tuez-moi". “James Hetfield (l'auteur de la chanson) s'est beaucoup inspiré de ça” a confié Lars Ulrich, batteur et co-auteur.

 

 

 

 

 

 

 


One was inspired by the 1971 "Johnny got his gun" film (based on the 1939 Dalton Trumbo novel), in which the hero was a soldier who had his legs, arms, sight, and hearing taken away by a landmine, but still survived.

His life is then an unescapable hell. One is a 1988 Metallica song released in the And Justice For All album. 

Dalton Trumbo novel : The story of Joe Bonham, a good-looking, all-American boy encouraged to fight in World War I by his patriotic father, Bonham loses his legs, eyes, ears, mouth and nose to a German shell. After coming to terms with his gruesome circumstances in hospital while surrounded by frankly horrified doctors and nurses, Bonham uses the only part of his physical being he is still able to control – his head – to tap out a message in Morse code: ‘Please kill me’. “James Hetfield got a lot of input from that,” said drummer and co-writer Lars Ulrich.

 

 

 

loudersound.com/features/the-real-story-behind-one-by-metallica ​​​​​

 

 

 

 

 

 

 

Metallica – One

Je n'ai aucun souvenir de rien
Je ne sais pas si c'est vrai ou un rêve
Au fond de moi j'ai envie d'hurler
Ce terrible silence m'en empèche

La guerre en a maintenant fini avec moi
Je me réveille, je ne peux pas voir
De moi il ne reste pas grand chose
Il n'est désormais de réel que la douleur

Retiens mon souffle car je souhaite mourir
Oh Dieu, s'il-te-plaît réveille-moi

Flashback guerre, ce n'est que trop réel
Je suis obligé de me sentir vivre par les tubes
Mais je n'ai pas hâte à dévoiler
A espérer qu'un jour je vivrai

Nourri par le tube incisé en moi
Juste comme un scoop de guerre
Attaché aux machines me tenant en vie
Arrache cette vie de moi

Retiens mon souffle car je souhaite mourir
Oh Dieu, s'il-te-plaît réveille-moi
Le monde a maintenat disparu, je suis juste seul
Oh Dieu, aide-moi à retenir mon souffle car je souhaite mourir
Oh Dieu, aide-moi

L'obscurité m'emprisonne
Tout ce que je vois
N'est qu'horreur absolue
Je ne peux vivre
Je ne peux mourir
Prisonnier de moi-même
Mon corps est ma prison

Une mine a ravi ma vue
A ravi ma parole
A ravi mon ouïe
A ravi mes bras
A ravi mes jambes
A ravi mon âme
Me laissant avec une vie en enfer.

 

 

 

 

1988 live

 

2019 live, 31 years after

 

 

 

Metallica – One

I can't remember anything
Can't tell if this is true or dream
Deep down inside I feel to scream
This terrible silence stops me

Now that the war is through with me
I'm waking up I cannot see
That there is not much left of me
Nothing is real but pain now

Hold my breath as I wish for death
Oh please God, wake me

Back in the war it's much too real
In pumps life that I must feel
But can't look forward to reveal
Look to the time when I'll live

Fed through the tube that sticks in me
Just like a wartime novelty
Tied to machines that make me be
Cut this life off from me

Hold my breath as I wish for death
Oh please God, wake me
Now the world is gone, I'm just one
Oh God, help me hold my breath as I wish for death
Oh please God, help me

Darkness imprisoning me
All that I see
Absolute horror
I cannot live
I cannot die
Trapped in myself
Body my holding cell

Landmine has taken my sight
Taken my speech
Taken my hearing
Taken my arms
Taken my legs
Taken my soul
Left me with life in hell

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article