Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

Mes traductions anglais-français de paroles de chansons rock, histoire, analyse, vidéos, covers. All in French + English.

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

 Lou Reed - Heroin

 

 

 

Lou Reed a écrit cette chanson quand il avait 18 ans, quand il étudiait à l'université de Syracuse au nord de New-York. Elle est sortie trois ans plus tard dans le premier disque du Velvet Underground, en 1967 : The Velvet Underground & Nico.

 

 

 

 

 

 

Lou Reed wrote this song when he was an 18 year old student at the university of Syracuse, up north from NYC, for the Velvet Underground; it was released three years after on their 1967 debut album, The Velvet Underground & Nico.

 

 

 

 

 

 

Lou Reed - Héroïne

Je ne sais pas trop au juste où je vais
Mais je vais tenter d'atteindre le royaume
Car j'ai alors la sensation d'être un homme
Quand je rentre l'aiguille dans ma veine
Laisse-moi te dire, plus rien n'est pareil

Quand je suis en pleine montée
Je me sens tel le fils de Jésus
Je ne sais plus trop où j'en suis

Je ne sais plus trop où j'en suis

J'ai pris une grande décision
Je vais essayer de détruire ma vie
Car quand l'héro commence à m'envahir
Quand la goutte est poussée par la seringue
Quand j'approche de la mort

Vous ne pouvez plus rien pour moi
Vous toutes et vos paroles lénifiantes
Vous pouvez aller vous faire voir
Je ne sais plus trop où j'en suis
Je ne sais plus trop où j'en suis

J'aurais aimé naître il y a 1000 ans
Et pouvoir parcourir les mers sombres
Sur un grand et beau trois mâts
Naviguant d'un pays à un autre
Dans ma ma tenue de marin

Loin de la grande cité
Où un homme ne saurait se libérer
De tous les maux de cette ville
De lui-même et de ceux qui l'entourent
Oh, je ne sais plus trop où j'en suis
Oh, je ne sais plus trop où j'en suis

Héroïne, sois ma propre mort
L'héroïne est ma femme et est ma vie
Car une injection dans ma veine
Monte droit au centre de mon cerveau
Alors je me sens mieux que si j'étais mort

Car quand l'héro commence à m'envahir
J'en ai plus rien à battre
De tous les zonards de cette ville
De tous les politiciens qui éructent
De tous ceux qui rabaissent les autres
Et de tous les cadavres empilés en tas

Car quand l'héro commence à m'envahir
Alors j'en ai plus rien à battre
Ah, quand cette héroïne est dans mon sang
Et que ce sang est dans ma tête
Alors Dieu merci si je suis quasi-mort
Et merci à ton Dieu si je ne suis pas conscient
Et Dieu merci si je m'en fous
Et je ne sais plus trop où j'en suis
Oh, je ne sais plus trop où j'en suis. 

 

 

 



Mes autres traductions de textes de Lou Reed :

http://www.rocktranslation.fr/tag/lou%20reed/ ​​​​

 

 

 

 

 

La meilleure version selon moi, extrait du meilleur album live de tous les temps :

 

 

 

Lou Reed - Heroin

I don't know just where I'm going
But I'm gonna try for the kingdom, if I can
'Cause it makes me feel like I'm a man
When I put a spike into my vein
And I tell you things aren't quite the same

When I'm rushing on my run
And I feel just like Jesus' son
And I guess that I just don't know
And I guess that I just don't know

I have made a big decision
I'm gonna try to nullify my life
'Cause when the blood begins to flow
When it shoots up the dropper's neck
When I'm closing in on death

You can't help me now, you guys
And all you sweet girls with all your sweet talk
You can all go take a walk
And I guess I just don't know
And I guess that I just don't know

I wish that I was born a thousand years ago
I wish that I'd sailed the darkened seas
On a great big clipper ship
Going from this land here to that
On a sailor's suit and cap

Away from the big city
Where a man cannot be free
Of all the evils of this town
And of himself and those around
Oh, and I guess that I just don't know
Oh, and I guess that I just don't know

Heroin, be the death of me
Heroin, it's my wife and it's my life
Because a mainline into my vein
Leads to a center in my head
And then I'm better off than dead

Because when the smack begins to flow
I really don't care anymore
About all the Jim-Jims in this town
And all the politicians making crazy sounds
And everybody putting everybody else down
And all the dead bodies piled up in mounds

'Cause when the smack begins to flow
And I really don't care anymore
Ah, when that heroin is in my blood
And that blood is in my head
Then thank God that I'm as good as dead
And thank your God that I'm not aware
And thank God that I just don't care
And I guess I just don't know
Oh, and I guess I just don't know.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article