Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec traductions de chansons rock avec histoire, analyse, vidéos, reprises. All songs + articles in English + Fr.

ROCKTRANSLATION.FR

The Who - 5.15

 

5:15 est une chanson des Who dans leur album-concept Quadrophenia sorti en 1975. Le film du même nom avec cet album en B.O. est sorti en 1979.

 

5:15 is a song on The Who's "Quadrophenia" concept album, in 1975. The film of the same name, with this LP as a soundtrack was released in 1979.

 

 

 

 

 

Les paroles de cette chanson paraissent décousues au premier abord en anglais. Et au deuxième abord, elles le sont, puisqu'elles rassemblent les pensées fugitives de Jimmy, le mod héros du film en train de triper au LSD ou aux amphétamines dans celui (le train) de 5h15...



 




 

Le film et l'album racontent l'histoire de ce Jimmy, un ado des sixties fan du mouvement mod. Ce terme vient du nom qu'on a donné dans les années cinquante aux gens qui écoutaient du modern jazz, les "modernists", contracté donc en mods. En bref, leur mode vestimentaire était d'être smarts avec un manteau militaire kaki, d'avoir un scooter avec une multitude de rétroviseurs, de prendre des acides et autres pilules hallucinogènes, et de se friter dès que l'occasion se présentait avec les rockers (cuir, motos, bière et pétards).
Et dans ce trip dans le train de 5h15, Jimmy est désillusionné par tout ce qui l'attirait auparavant. Ses idoles The Who ne sont pas aussi terribles qu'avant. Il s'est rendu compte que sa petite amie le trompait (dans un morceau précédent, "
I've Had Enough") , il a perdu son travail et s'est engueulé avec ses parents. Il est donc tout seul dans ce train vers Brighton, station balnéaire où il s'est souvent éclaté.
Les paroles de la chanson sont un mélange de ce qu'il voit vraiment à bord du train et de ses souvenirs en tant que jeune mod.
 Il voit de jolies ados lourdement parfumées qui attirent des hommes adultes sans avoir l'air de rien. Il est né pendant la deuxième guerre, et se remémore à quel point il s'emmerdait dans sa petite vie de classe moyenne et ses trips de LSD, aussi comme il a aimé s'habiller en mod la première fois. Bien qu'il se percevait comme un mec macho et viril, il s'habillait avec des froufrous et des hauts talons, comme les mecs mod le faisaient.
Il se rend compte qu'il n'arrive pas à s'insérer dans la société et cela le trouble vraiment, bien qu'il tente de croire qu'il s'en fout (why should I care ?).

 

 

 

 

La désillusion quant à ce qu'il est et ce que sont les mods, les bagarres avec les rockeurs, la fascination envers Ace-Face, joué par Sting (juste avant que Police ne démarre), icône mod, qui se révèle n'être qu'un portier d'hôtel, l'amère constatation que ses potes mod ne sont que des rebelles du dimanche qui rentrent à l'usine la semaine au lieu d'être de vrais révolutionnaires, les coups tordus que sa copine Steph lui jouent, tout ça lui fait rejeter ce qu'il a été.
Par ailleurs, quand les Beatles donnaient des concerts, il arrivait souvent que les filles se pissent véritablement dessus, et les ouvreurs de théâtre "nettoyaient" le problème à coup d'eau-de-cologne. C'est ce qu'a expliqué Pete Townshend dans une interview à propos de la chanson 5:15.

 



The Quadrophenia album tells the story of Jimmy, a teenager who has long embraced the fashions and music of the Sixties "Mod" movement. But lately, all the things that used to make him happy have become stale or have let him down. In the songs on the album before "5:15," Jimmy has found that his musical idols, the Who, aren't really so wonderful. He's also found out in "Ive Had Enough" that his girlfriend is cheating on him. He's lost his job and has had a falling out with his parents.
Now that he's all alone, he decides to take the 5:15 train to the beach town of Brighton, a place where he's had a lot of fun in the past. During this train ride, he's taking drugs and looking around at everyone. The lyrics to "5:15" reflect both the things he really sees around him, and his memories of being a fashionable young Mod.
On the train, he sees pretty, heavily-perfumed teenage girls, and observes that the adult conductors are sniffing the perfume and checking out the girls, while sitting quietly and trying not to be noticed.
As the drugs kick in, he starts to reflect on his life. Like his contemporaries, he was born during or just after World War 2. He remembers being bored by his ordinary middle class life and popping pills.
He remembers the thrill he got from dressing up in Mod clothes for the first time. Even though he thought of himself as a virile, macho stud, he dressed in frilly, sparkly clothes and high heels, as all Mod males did.
Jimmy starts to realize that he doesn't really fit in anywhere... it bothers him deeply, but he tries to pretend it doesn't- that's why he asks "Why should I care?".






 





 

Quadrophenia is about a group of rival lifestyles in a way. There are Mods (smart-dressing, pill-popping, scooter riders) and there's the Rockers (scruffy, beer swigging motorcycle riders) The story follows a young mod called Jimmy. The general story is about the realisation of that what he believed in most (everything mod) was a lie. His hero (AceFace, the lead Mod, played by Sting) was a mere Bell Boy (hence the song Bell Boy) and Jimmy realises that he is just the same as everyone else. This along with the girl that he liked - Steph - being all nasty to him makes him go off the whole mod thing.

When 'Jimmy' realizes his mod mates are weekend part time rebels,not social revolutionaries he thought they were ...happy to be down at heel factory fodder Monday to Friday ...

When the Beatles played at shows the girls would literally pee themselves, and the place would reek so management would get the ushers to spray cologne on the seats..that's what Pete Townshend said in an interview about 5:15.
 

 

 

 

 

 

The Who - Le 5h15

Pourquoi je devrais m'en soucier ?
Pourquoi je devrais m'en soucier ?

Des filles de quinze ans
Averties sexuellement
Les ouvreuses sentent
L'eau-de-cologne qu'on met
Sur les sièges ainsi attrayants
Les chastes s'assoient
Les jolies filles adorent
Les femmes plus jolies

S'ennuyant comme par magie
A un croisement de rues
La libre frustration
Dans nos esprits et dans nos pieds
L'eau d'une calme tempête
Ma ma génération

Des hauts et des bas
Le sang flue et reflue

Dedans dehors, laisse-moi tranquille
Dedans dehors, chez soi c'est nulle part
Dedans dehors, où étais-je passé ?
Dans les limbes dans le 5h15

Dans les limbes dans le train
Dans les limbes dans le train
Sur un radeau dans la carrière
Sombrant lentement
A l'arrière d'un camion
Auto-stop sanctifié
Terriblement désolé
Voler une pomme
Né pendant la guerre
Cogner l'anniversaire

Il se traîne tel un homme
Dans la salle des fêtes scintillante
Sérieusement outrancier
Avec mes hauts talons
Étroitement défaits
Ils savent ce qu'ils montrent
Tristement fous de joie
Que leurs héros fassent la une

Dedans dehors, laisse-moi tranquille
Dedans dehors, chez soi c'est nulle part
Dedans dehors, où étais-je passé ?
Dans les limbes dans le 5h15

Dans les limbes dans le train
Dans le train, dans les limbes
Dans les limbes dans le train
Le voilà qui arrive
Dans les limbes dans le train, dans le train
Dans les limbes dans le train

Pourquoi je devrais m'en soucier ?
Pourquoi je devrais m'en soucier ?

 

 

 

 

 

The QUADROPHENIA album was reissued after the film was released, with a great series of stills from the film. I have an original release of that LP. Here they are :

 

 

 

 

 

The Who - 5.15

Why should I care?
Why should I care?

Girls of fifteen
Sexually knowing
The ushers are sniffing
Eau-de-coloning
The seats are seductive
Celibate sitting
Pretty girls digging
Prettier women

Magically bored
On a quiet street corner
Free frustration
In our minds and our toes
Quiet storm water
M-m-my generation

Uppers and downers
Either way blood flows

Inside outside, leave me alone
Inside outside, nowhere is home
Inside outside, where have I been?
Out of my brain on the five fifteen

Out of my brain on the train
Out of my brain on the train
On a raft in the quarry
Slowly sinking
Back of a lorry
Holy hitching  
Dreadfully sorry
Apple scrumping
Born in the war
Birthday punching

He man drag
In the glittering ballroom
Gravely outrageous
In my high heel shoes
Tightly undone
They know what they're showing
Sadly ecstatic
That their heroes are news

Inside outside, leave me alone
Inside outside, nowhere is home
Inside outside, where have I been?
Out of my brain on the five fifteen

Out of my brain on the train
Out of my brain on the train, 
On the train, out of my brain
Out of my brain on the train
Here it comes
Out of my brain on the train, on the train
Out of my brain on the train
Why should I care?
Why should I care?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article