Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec traductions de chansons rock avec histoire, analyse, vidéos, reprises. All songs + articles in English + Fr.

ROCKTRANSLATION.FR

Sixto Rodriguez - Cause

 

Cause is the very last song Sixto Rodriguez ever recorded in 1971, and was released in his second album, Coming From Reality.
 

Cause est le dernier titre que Sixto Rodriguez ait jamais enregistré en 1971, et a été inclus dans son deuxième album, Coming From Reality.

 

 

 

 

I dunno who's painted this : lemme know and I'll credit the painter.
Je ne sais qui a peint ça : si vous savez, dites-moi, je le mentionnerai.

 

 

 

The first verse was going to be a bad omen for what happened to him later that year. As his second album was not selling in the US where it was launched, his record company, Sussex Records decided two weeks before Christmas to severe thier ties with Rodriguez, in other words to sack him.

I am also explaining to my fellow froggies that this song's words are as cryptic and subject to various interpretations to English native speakers as the translation is going to be to French readers.

My take on what Rodriguez meant in this song is that it is an introspection and a mulling over his feelings. About his dreamed loves, about alcohol that provide a momentarily relief that neither Jesus nor the pope do, about his inner shadows that rub shoulders in the crooked hotel his brain his.

 




En lisant la traduction de cette chanson plus bas, vous allez probablement vous dire que ce texte est assez incompréhensible. Mais il n'est inscrit nulle part que la poésie se doit d'être intelligible et cartésienne. Il dira plus tard que les noms propres sont purement fictifs et ne sont pas des personnes déterminées. Et il n'y a aucune inquiétude à avoir, les anglo-saxons, qu'ils fussent critiques littéraires, amateurs de poésie ou de rock, sont tout aussi perplexes que nous quant à la signification de ces paroles. La seule chose qui compte, c'est que l'impression que le texte laisse, et les images qu'il suscite en nous, nous touche.

Cela posé, mon interprétation est que Rodriguez fait ici une introspection et une réflexion sur ses impressions. Sur ses amours rêvées, sur l'alcool qui procure un bref secours que Jésus ou le pape ne lui procurent pas, sur ses fantômes personnels qui se bousculent dans l'hôtel borgne qu'est son cerveau.

Le premier vers de cette chanson s'est révélé être pour le moins prémonitoire : ce deuxième album n'ayant pas "marché" aux USA où il était sorti, la maison de disque qui l'avait produit, Sussex Records, a viré Sixto Rodriguez de son catalogue deux semaines avant Noël.

En lisant la traduction de cette chanson plus bas, vous allez probablement vous dire que ce texte est assez incompréhensible. Mais il n'est inscrit nulle part que la poésie se doit d'être intelligible et cartésienne. Il dira plus tard que les noms propres sont purement fictifs et ne sont pas des personnes déterminées.
Cela posé, mon interprétation est que Rodriguez fait ici une introspection et une réflexion sur ses impressions. Sur ses amours rêvées, sur l'alcool qui procure un bref secours que Jésus ou le pape ne lui procurent pas, sur ses fantômes personnels qui se bousculent dans l'hôtel borgne qu'est son cerveau.



 



Note de traduction :
"Half a stone" : il s'agit ici d'une mesure de poids, la "stone" pèse 14 fois une livre. D'où mon choix de traduire par sept livres.
.
 

 


 

Sixto Rodriguez - Parce que

Parce que j'ai perdu mon boulot deux semaines avant Noël
J'ai parlé à Jésus au fond des égouts
Le pape que disait c’était pas son putain de problème
Alors que la pluie éclusait le champagne
Mon Archange estonien est venu et m’a fait picoler
Parce que le plus doux des baisers que je n’ai jamais reçus
Est celui auquel je n’ai jamais goûté
Mais ils vont dépenser leurs primes chez Molly McDonald
Femmes de néon, la beauté est obéissante, achetée ou empruntée

Car mon cœur est devenu un hôtel mal famé plein de rumeurs
Mais c’est moi qui paye le loyer pour ces déphasés dépravés
Et chaque soir je fais seize vrais amis pour une demi-heure
Parce que ta dame de cœur qui ne pèse que sept livres
Aime à rire seule et te menace toujours de te quitter
Mais ils misent leurs jetons sur Willy Thomson
Et vous décorent pour remplacer le fils de Mrs Annie Johnson
Parce qu’ils m’ont dit que chacun se doit de payer son dû
Et j’ai expliqué que j’en avais payé plus que ma part
On me devait tant que je suis allé dans les entrepôts
Et l’employé là m’a dit qu’ils venaient d’être envahis
Alors j’ai mis les voiles et me suis glissé sous la porte
Parce que l’odeur de son parfum résonne encore en moi

Parce que je vois les gens comme moi essayer de noyer le soleil
Dans d’amères beuveries du weekend au whisky
Parce que combien de fois peux-tu te réveiller dans ce comics
Et juste planter des fleurs ?

 

 

 

 

Mes autres traductions de Sixto Rodriguez :
http://rocktraductions.over-blog.com/tag/sixto%20rodriguez/ 

 

 

 

 

 

Sixto Rodriguez - Cause
    
'Cause I lost my job two weeks before Christmas
And I talked to Jesus at The sewer
And the Pope said it was none of his God-damned business
While the rain drank champagne
My Estonian Archangel came and got me wasted
'Cause the sweetest kiss I ever got is the one I've never tasted
Oh but they'll take their bonus pay to Molly McDonald
Neon ladies, beauty is that which obeys, is bought or borrowed

'Cause my heart's become a crooked hotel full of rumours
But it's I who pays the rent for these fingered-face out-of-tuners
And I make 16 solid half hour friendships every evening
'Cause your queen of hearts who is half a stone
And likes to laugh alone is always threatening you with leaving
Oh, but they play those token games on Willy Thompson
And give a medal to replace the son of Mrs. Annie Johnson
'Cause they told me everybody's got to pay their dues
And I explained that I had overpaid them
So overdued I went to the company store
And the clerk there said that they had just been invaded
So I set sail in a teardrop and escaped beneath the doorsill
'Cause the smell of her perfume echoes in my head still

'Cause I see my people trying to drown the sun
In weekends of whiskey sours
'Cause how many times can you wake up in this comic book
And plant flowers?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article