Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec traductions de chansons rock avec histoire, analyse, vidéos, reprises. All songs + articles in English + Fr.

ROCKTRANSLATION.FR

Murray Head - Say it ain't so, Joe 

"Say it ain't so, Joe" is a Murray Head song he released in his album of the same name in 1975.

"Say it ain't so, Joe" est une chanson de Murray Head dans son album éponyme en 1975.

My warning of 2018, which thankfully eventually proved to be wrong:
These lyrics are, since the election of the new American president, very ominous and it ought to warn us that all these guys who voted for him in 2016 will be very reluctant to disavow themselves by acknowledging he is what we know him to be, an unlearned man who's ill-fitting to lead the most powerful nation in the world; and thus they are quite likely to vote for him again.

Ma crainte en 2018 quand j'ai écrit cet article, heureusement j'ai eu tort :
Ces paroles se révèlent être, depuis l'élection récente du nouveau président des Etats Unis d'Amérique, de très mauvaise augure, et ça devrait nous prévenir qu'il est à craindre que tous ces gens qui ont voté pour lui en 2016 seront très peu enclins à se désavouer en reconnaissant qu'il est ce que nous le savons être, un homme sans culture qui n'est pas fait pour diriger la nation la plus puissante du monde; et par conséquent il est probable qu'ils votent de nouveau pour lui.

 

 


Head wrote the song about fallen heroes. In 1995 he wrote these comments as he re-released the song:

“Say It Ain’t So, Joe” was provoked by a seventies documentary on Richard Nixon prior to his resignation. The presenter was asking the editor of a small town newspaper outside Washington, how, in the face of conclusive evidence and proof, his readers could still show such undying support for the president they elected. The editor likens the situation to a scandal in the twenties, when Joe Jackson, the famous baseball player, was rumoured to have taken a bribe to sink his team in the final of the World series. His fans hung around the stadium chanting “Say it ain’t so Joe”. 
The song is about heroes and their “Clay feet'. It is also a plea from myself to the kind of ‘Joe Public’ who in fear of losing face, refuse to relinquish their faith in a fallen idol."

 

Joe Jackson, baseball fallen hero, in his heydays in the twenties.

Murray Head a écrit ces paroles à propos de la désillusion qu'on éprouve quand les gens dont ont fait nos héros se retrouvent en disgrâce. En ressortant la chanson en 1995, il a écrit :
"Say It Ain’t So, Joe” m'est venu quand j'ai regardé à l'époque un documentaire sur Richard Nixon avant qu'il ne démissionne. Le présentateur demandait à un rédac-chef d'un journal local de la banlieue de Washington, comment, face à des éléments à charge probants et des preuves, ses lecteurs pouvaient encore témoigner d'un indéfectible soutien au président qu'ils ont élu. Le rédac-chef lui répond en faisant le parallèle avec un scandale ayant eu lieu dans les années vingt, quand la rumeur a couru que Joe Jackson, le très célèbre joueur de baseball héros de toute l'Amérique, s'était fait payé pour faire perdre son équipe en finale des World series, le championnat américain. Ses supporteurs sont restés dans le stade en scandant “Say it ain’t so Joe”.

La chanson porte donc sur les héros et sur leurs pieds d'argile. C'est aussi un appel que je lance à ce genre de public, qui, plutôt que de perdre la face, refuse de rejeter la foi qu'ils ont mise dans leur idole déchue."
 

Murray Head  - Dis-nous que c'est pas vrai, Joe

Dis-nous que c'est pas vrai, Joe, allez dis-nous que c'est pas vrai
Ce n'est pas ce que je veux entendre, Joe, et j'ai le droit de savoir

Dis-nous que c'est pas vrai, Joe, allez dis-nous que c'est pas vrai
Je suis sûr qu'ils nous mentent Joe, allez dis-nous que c'est pas vrai

Ils nous ont dit que notre héros a joué son atout
Il ne sait plus comment continuer
On s'accroche à son charme et son sourire résolu
Mais le bon vieux temps est derrière nous

L'armée et l'empire s'effondrent
L'argent s'est fait rare
La parole d'un seul homme unifiait tout le pays
Mais la vérité est en train de devenir violente

Dis-nous que c'est pas vrai, Joe, allez dis-nous que c'est pas vrai
On mettait nos espoirs en toi et ils brisent nos rêves

Ne crains-tu pas qu'on finisse par se brûler
Ne crains-tu pas qu'on finisse par se brûler 
On va finir par s'en détourner
On va finir par enfin apprendre
Car on va finir par s'en détourner
On va finir par s'en détourner
On va finir par enfin apprendre
Oui, on va finir par se brûler
On va finir par s'en détourner
On va finir par enfin apprendre
Oui, on va finir par s'en détourner
On va finir par enfin apprendre

Dis-nous que c'est pas vrai, Joe, allez dis-nous que c'est pas vrai
Ce n'est pas ce que je veux entendre, Joe, et j'ai le droit de savoir
Dis-nous que c'est pas vrai, Joe, allez dis-nous que c'est pas vrai
Je suis sûr qu'ils nous mentent Joe, allez dis-nous que c'est pas vrai

Ils nous ont dit que notre héros a joué son atout
Il ne sait plus comment continuer
On s'accroche à son charme et son sourire résolu
Mais le bon vieux temps est derrière nous

Dis-nous que c'est pas vrai, Joe, allez dis-nous que c'est pas vrai
On mettait nos espoirs en toit et ils brisent nos rêves
L'armée et l'empire s'effondrent
L'argent s'est fait rare
La parole d'un seul homme unifiait tout le pays
Mais la vérité est en train de devenir violente

Dis-nous que c'est pas vrai, Joe, allez dis-nous que c'est pas vrai
Ce n'est pas ce que je veux entendre, Joe, et j'ai le droit de savoir

Dis-nous que c'est pas vrai, Joe, allez dis-nous que c'est pas vrai
Je suis sûr qu'ils nous mentent Joe, allez dis-nous que c'est pas vrai
Ce n'est pas ce que je veux entendre, Joe, et j'ai le droit de savoir.

Roger Daltrey

Gary Brooker

Marian Gold

Sylvain Cossette

Murray Head - Say it ain't so, Joe 

Say it ain't so, Joe please say it ain't so
That's not what I want to hear Joe and I've got a right to know

Say it ain't so, Joe please say it ain't so
I'm sure they're telling us lies Joe please tell us it ain't so

They told us that our hero has played his trump card
He doesn't know how to go on
We're clinging to his charm and determined smile
But the good ole days are gone

The army and the empire may be falling apart
The money has gotten scarce
One mans word held the country together
But the truth is getting fierce

Say it ain't so, Joe please say it ain't so
We pinned our hopes on you Joe and they're ruining our show

Don't you think we're gonna get burned
Don't you think we're gonna to get turned
We're gonna get burned
We're gonna get learned
Where going to get turned
Where going to get burned
Where going to get burned

Say it ain't so, Joe please say it ain't so
That's not what I want to hear Joe please tell us it ain't so
Say it ain't so, Joe please say it ain't so
I'm sure there telling us lies Joe and I've got a right to know

They told us that our are hero has played his trump card
He doesn't know how to go on
We're clinging to his charm and determined smile
But the good ole days are gone

The army and the empire may be falling apart
The money had gotten scarce
One mans word held the country together
But the truth is getting fierce

Say it ain't so, Joe please say it ain't so
That's not what I want to hear Joe and I've got a right to know

Say it ain't so, Joe please say it ain't so
They keep on telling us lies Joe please tell us it ain't so
Say it ain't so say it ain't so cause I've got a right to know.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article