Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

Mes traductions anglais-français de paroles de chansons rock, histoire, analyse, vidéos, covers. All in French + English.

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

King Crimson - The Court of the Crimson King


The Court of the Crimson King is the founding song of  the King Crimson band (featuring Robert Fripp) in their first album in 1969, In The Court of the Crimson King.

The Court of the Crimson King est le morceau fondateur du groupe King Crimson (dont faisait partie Robert Fripp), dans leur premier album en 1969, In The Court of the Crimson King.


Les paroles  se situent à l'époque médiévale, sous l'influence de Frédérick II, empereur du saint empire germanique, qui pourrait avoir inspiré le personnage du Crimson King, selon moi.
NB : Il faut voir ce texte à l'aune de la Kabbale, auquel il fait référence.

These lyrics tell of a medieval story, under the influence of Friedrich the Second, emperor of the Holy German Empire. He could have been, according to me, an inspiration for the King Crimson character.
NB : one should understand these words in the light of the Kabbalah, they are very much based on it.

 

 

 

 

 



Site sur sur la chanson en elle-même, explicitant le rapport avec la Kabbale (en anglais) :
Website about the song, explaining its links to the Kabbalah: 

https://www.songsouponsea.com/Promenade/CourtF1.html

 

Une brève présentation de la Kabbale. A short introduction to the Kabbalah (in French):
https://fr.wikipedia.org/wiki/Kabbale

 

King Crimson - The Court of the Crimson King

Les chaînes rouillées des lunes carcérales
Sont brisées par le soleil
J'arpente une rue aux horizons changeantes
Le tournoi a commencé
Le flûtiste empourpré joue son air
Le chœur chante doucement
Trois berceuses d'une langue morte
À la cour du roi pourpre

Le gardien des clefs de la cité
Plonge les rêves dans l'ombre
J'attends hors le portail des pèlerins
Avec d'insuffisantes manigances
La reine noire entonne le chant
De la marche funéraire
Les cuivres fêlés vont sonner
Sommant la sorcière du feu de revenir
À la cour du roi pourpre

Le jardinier plante une plante pérenne
Tandis qu'il piétine une fleur
Je poursuis le vent d'un bateau de prisme
Afin de goûter au doux et à l'amer
Le jongleur à damiers lève la main
L'orchestre se met à jouer
Tandis que la roue des siècles se met à tourner
À la cour du roi pourpre

Aux molles aubes grises les veuves pleurent
Les sages partagent une plaisanterie
Je tâche de saisir les signaux religieux
Pour le bon vouloir du canular
Le bouffon en jaune ne joue plus
Mais il tire doucement les ficelles
Et sourit quand les poupées dansent
À la cour du roi pourpre.


 

 

 

Live Filmore East, Los Angeles, 1969 :

 

Asia live cover 2007



 

King Crimson - The Court of the Crimson King

The rusted chains of prison moons
Are shattered by the sun
I walk a road, horizons change
The tournament's begun
The purple piper plays his tune,
The choir softly sing;
Three lullabies in an ancient tongue,
For the court of the crimson king

The keeper of the city keys
Put shutters on the dreams
I wait outside the pilgrim's door
With insufficient schemes
The black queen chants
The funeral march,
The cracked brass bells will ring;
To summon back the fire witch
To the court of the crimson king

The gardener plants an evergreen
Whilst trampling on a flower
I chase the wind of a prism ship
To taste the sweet and sour
The pattern juggler lifts his hand;
The orchestra begin
As slowly turns the grinding wheel
In the court of the crimson king

On soft gray mornings widows cry
The wise men share a joke;
I run to grasp divining signs
To satisfy the hoax
The yellow jester does not play
But gentle pulls the strings
And smiles as the puppets dance
In the court of the crimson king

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article