Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

Mes traductions anglais-français de paroles de chansons rock, histoire, analyse, vidéos, covers. All in French + English.

R O C K T R A N S L A T I O N . F R

Rolling Stones - Sympathy For the Devil


Sympathy For the Devil is a samba-ed rock or a rock-tainted samba (whichever way you want to look at it) by The Rolling Stones, released in 1968 in their Beggars Banquet album.

Sympathy For the Devil est un rock sambé ou une samba rockée, comme vous voulez, des Rolling Stones, sorti en 1968 dans l'album Beggars Banquet.


 

 

 



It remains the first ever rock song that dealt with the devil, and that had a few people cringing fifty years ago. The mix of the samba rythm, the woo woo background vocals and its acidic guitar solo sound still give me goose bumps at the umpteenth time I am listening to it, and there is a distinct possibility this will remain so.

Cela reste la première chanson du rock à évoquer le diable, et d'aucuns s'en offusquèrent il y a cinquante ans. La coalescence du rythme de samba, des wooh wooh, et du son acide de la guitare solo donnent encore la chair de poule à ma huit-cent-quatre-vingt-treizième écoute, et ça risque de continuer.



 

 



Sympathy for the Devil is also the title of a producer's edit of a 1968 film by Jean-Luc Godard whose own original version is called One Plus One. The film, a depiction of the late 1960s American counterculture, also featured the Rolling Stones in the process of recording the song in the studio.
On the filming, Jagger said in Rolling Stone: "It was very fortuitous, because Godard wanted to do a film of us in the studio. I mean, it would never happen now, to get someone as interesting as Godard. And stuffy. We just happened to be recording that song. We could have been recording 'My Obsession.' But it was 'Sympathy for the Devil', and it became the track that we used."


A few other relevant points about the song :

Jagger claims to have taken the inspiration for the idea of a song from Satan’s perspective from Baudelaire. “But I could be wrong. Sometimes when I look at my Baudelaire books, I can’t see it in there. But it was an idea I got from French writing. And I just took a couple of lines and expanded on it.”

Many of the song’s lines have direct correlations with The Master And Margarita by Russian novelist Mikhail Bulgakov, a book about Beelzebub visiting 1930s Moscow, fresh from Christ’s crucifixion. Jagger was offered the book by Marianne Faithful.

The line “who killed the Kennedys” originally went “who killed Kennedy”, but was changed when Robert Kennedy was shot and killed while the recording was underway.

The song started life as a folk tune in the style of Bob Dylan and was tried in six different rhythms before they settled on a dancey bongo samba. “It was all night doing it one way,” said Watts, “then another full night trying it another way, and we just could not get it right. It would never fit a regular rhythm.” Jagger attributes the power of the song to its samba rhythm which, he said, has “an undercurrent of being primitive – because it is a primitive African, South American, Afro-whatever-you-call-that rhythm.

The “troubadours who got killed before they reach Bombay” line has caused much debate amongst fans trying to work out who it could refer to, the best conclusion being hippies travelling the ‘Hippy Trail’ to India by road, many of whom would be killed or robbed by drug smugglers in Afghanistan and Pakistan.

 

 

Hyde Park, London, 1969, live in tribute to the late Brian Jones


"Sympathy for the Devil" est aussi le nom donné par le producteur du film que Jean-Luc Godard avait réalisé et appelé "One Plus One" à sa sortie en 1968. Le film, qui décrit la contre-culture américaine à la fin des sixties, montre aussi les Stones en train d'enregistrer cette chanson en studio.

Jagger a été interviewé sur ce film par le magazine Rolling Stone : "Ça a été un pur hasard, car Godard voulait nous filmer en studio. Je veux dire, c'est pas un truc qui arriverait maintenant, que d'avoir un réal aussi intéressant que Godard. Coup de bol ! On était justement en train d'enregistrer cette chanson. Ça aurait pu être "My obsession". Mais non, c'était 'Sympathy for the Devil', et ça a fini par devenir le nom du film."


Autres anecdotes pertinentes quant à Sympathy :

Jagger prétend avoir pris chez Baudelaire l'inspiration de l'idée d'une chanson sur Satan. "Mais je peux me tromper. Parfois quand je relis mes bouquins de Baudelaire, je ne l'y retrouve pas. Ce que je sais, c'est que ça me vient d'un auteur français. J'ai juste pris deux vers et ai brodé à partir de là."

Beaucoup des vers de la chanson font aussi écho aussi au chef d'oeuvre de Mikhail Boulgakoff, "Le Maître Et Marguerite", un livre qui parle de Belzébuth visitant Moscou dans les années Trente, revenant tout juste de l’exécution de Jésus Christ. Livre que Marianne Faithfull avait offert à Jagger. Ce qui n'a pu qu'inciter à écrire :
   "Je trainais à Saint-Pétersbourg
   Quand j'ai vu qu'il fallait que ça change
   J'ai tué le tsar avec ses ministres
   Anastasia a bien hurlé en vain"


Le vers “who killed the Kennedys” était à l'origine “who killed Kennedy”, mais Jagger l'a mis au pluriel quand Robert Kennedy a été assassiné alors que l'enregistrement de la chanson avait lieu.
 

La chanson a d'abord pris vie sous la forme d'une ballade folk, à la Bob Dylan, puis les Stones ont essayé de la faire avec six rythmes différents, avant que de se décider pour un rythme dansant de samba avec percussions. Charlie Watts, le batteur, se rappelle : "Une nuit, on essayait d'une certaine façon, puis une autre nuit on essayait de telle autre façon, et on n'arrivait pas trouver le rythme juste. Ça ne voulait pas coller avec tel ou tel autre rythme." Jagger attribue la dimension hypnotique de la chanson à son rythme de samba, qui disait-il, "sous-tendait une essence primale, car basé sur un rythme primitif africain, sud-américain, afro-ce-que-vous-voulez."
 

Le vers “troubadours who got killed before they reach Bombay” a suscité bien des débats parmi les fans quant à son possible sens. La meilleure conclusion semble être que cela fait référence aux hordes de hippies cheminant sur ce qu'on appelait la route des hippies ver l'Inde et qui se faisaient dévaliser ou assassiner par des trafiquants de drogue en Afghanistan ou au Pakistan.

 



 

The Rolling Stones - Compassion Pour Le Diable

Permettez que je me présente
Je suis un homme de bien et de goût
Je roule ma bosse depuis longtemps
J'ai ravi et jeté l'âme de bien des gens

Et j'étais là quand Jésus Christ
A eu ses atermoiements et a souffert
Je me suis bien assuré que Pilate
S'en lavait les mains en scellant son sort

Enchanté de vous rencontrer
J'espère que voyez qui je suis
Mais ce qui vous déconcerte
C'est la nature de mon jeu

Je trainais à Saint-Pétersbourg
Quand j'ai vu qu'il fallait que ça change
J'ai tué le tsar avec ses ministres
Anastasia a bien hurlé en vain

J'ai conduit un char d'assaut
J'avais le rang de général
Quand le blitzkrieg faisait rage
Et que les corps empuaient

Enchanté de vous rencontrer
J'espère que voyez qui je suis
Mais ce qui vous déconcerte
C'est la nature de mon jeu

J'observais avec joie
Lorsque vos rois et vos reines
Se sont battus un siècle durant
Pour les dieux qu'ils avaient créé

J'ai crié
Qui a tué les Kennedy ?
Mais après tout
C'était toi et moi

Permettez que je me présente
Je suis un homme de bien et de goût
J'ai posé des pièges pour les troubadours
Qui furent tués avant d'atteindre Bombay

Enchanté de vous rencontrer
J'espère que voyez qui je suis
Mais ce qui vous déconcerte
C'est la nature de mon jeu

Enchanté de vous rencontrer
J'espère que voyez qui je suis
Mais ce qui vous déconcerte
C'est la nature de mon jeu

De même que tout flic est un criminel
Et tous les pécheurs sont des saints
De même que pile est face
Vous pouvez juste m'appeler Lucifer
Car il me sied qu'on ait de la retenue

Alors si vous venez à me rencontrer
Ayez-donc de la courtoisie
Ayez de la compassion et du goût
Faites montre de votre belle éducation
Ou je jetterais votre âme au feu

Enchanté de vous rencontrer
J'espère que voyez qui je suis
Mais ce qui vous déconcerte
C'est la nature de mon jeu

Dis-moi baby, quel est mon nom
Dis-moi honey, vois-tu qui je suis
Dis-moi baby, quel est mon nom
Je te le dis encore, c'est ta faute

Quel est mon nom
Dis-moi baby, quel est mon nom
Dis-moi ma douce, quel est mon nom ?

 

 

Rolling Stones 1968 studio version

 

Rolling Stones 1968 Rock 'n' Roll Circus :

 

45 minutes of the Rolling Stones in studio creating the song in 1968 when Brian Jones was still around :


London Hyde Park 1969 live tribute to Brian Jones


 


Get Yer Yayas Out live album


 


The Chambers Brothers Live 1965 !?!?!?

(All info point to this being 1965, which is very odd, as the track was released in 1968.

 

According to me this live was recorded after 1968, and there is a mistake in the 1965 date. We'd have heard of it if the Rolling Stones had just plagiariased The Chambers Brothers.

Has anyone out there the explanation ? Enlighten me.

 


 

Blood Sweat and Tears 1970


 

Guns N'Roses 1994


 

Motörhead 2015

 

Jane’s Addiction


 

The Rolling Stones - Sympathy For the Devil

Please allow me to introduce myself
I'm a man of wealth and taste
I've been around for a long, long year
Stole many a man's soul to waste

And I was 'round when Jesus Christ
Had his moment of doubt and pain
Made damn sure that Pilate
Washed his hands and sealed his fate

Pleased to meet you
Hope you guess my name
But what's puzzling you
Is the nature of my game

I stuck around St. Petersburg
When I saw it was a time for a change
Killed the czar and his ministers
Anastasia screamed in vain

I rode a tank
Held a general's rank
When the blitzkrieg raged
And the bodies stank

Pleased to meet you
Hope you guess my name
Ah, what's puzzling you
Is the nature of my game

I watched with glee
While your kings and queens
Fought for ten decades
For the gods they made

I shouted out,
"Who killed the Kennedys?"
When after all
It was you and me

Let me please introduce myself
I'm a man of wealth and taste
And I laid traps for troubadours
Who get killed before they reached Bombay

Pleased to meet you
Hope you guessed my name, oh yeah
But what's puzzling you
Is the nature of my game

Pleased to meet you
Hope you guessed my name, oh yeah
But what's confusing you
Is just the nature of my game

Just as every cop is a criminal
And all the sinners saints
As heads is tails
Just call me Lucifer
'Cause I'm in need of some restraint

So if you meet me
Have some courtesy
Have some sympathy, and some taste
Use all your well-learned politesse
Or I'll lay your soul to waste

Pleased to meet you
Hope you guessed my name
But what's puzzling you
Is the nature of my game

Tell me baby, what's my name
Tell me honey, can ya guess my name
Tell me baby, what's my name
I tell you one time, you're to blame

What's my name
Tell me, baby, what's my name
Tell me, sweetie, what's my name ?

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article