Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec traductions de chansons rock avec histoire, analyse, vidéos, reprises. All songs + articles in English + Fr.

ROCKTRANSLATION.FR

Bob Dylan - Like a Rolling Stone


Like a Rolling Stone est une chanson de Bob Dylan écrite en 1965 pour son album Highway 61 Revisited.

Like a Rolling Stone is a Bob Dylan song written in 1965 in his Highway 61 Revisited album.



 




Après ma traduction de All Along The Watchtower, voilà donc ma traduction d'une autre chanson de Dylan aussitôt reprise par Jimi Hendrix. Quand ces deux-là sont associés, il est difficile de reprendre le titre, on fait difficilement mieux que les mots et la musique de Dylan sublimés par Hendrix...
                     Dylan         Hendrix

On fait alors différemment, comme par exemple :


David Bowie
Bruce Sprinsteen
Patti Smith
Sixto Rodriguez
Johnny Winter
Cher
Spirit
David Gilmour
Al Stewart
Bob Marley And The Wailers
Green Day
The Rolling Stones

 

 

Scrollez pour écouter les 17 vidéos de cette chanson

 

 

 

Pour résumer le sens de la chanson : il n'y a pas loin du capitole à la roche tarpéienne. Le Capitole était le cœur du pouvoir religieux de la République romaine. Sur cette même colline se trouve la roche Tarpéienne d’où les condamnés à mort étaient précipités pour l'exécution de leur condamnation. De la plus haute position sociale à la plus basse, il n'y a qu'un pas.

 


Notes de traduction :

Rolling Stone = vagabond. Même sur le site officiel de Bob Dylan, l'expression est piètrement traduite littéralement par pierre roulante. Demandez aux Temptations (Papa Was A Rolling Stone), à Muddy Waters (Rolling Stone), aux Rolling Stones eux-mêmes (dont le nom est tiré de cette chanson de Muddy Waters, quand Brian Jones a dû répondre à la demande d'un directeur de salle, voulant les faire jouer pour la première fois, et qui leur a demandé : Et comment s'appelle votre groupe ? il a aperçu un disque de Muddy Waters, en a vu ce titre, et a ainsi répondu). Ces deux mots ont un sens figuré et ne sont utilisés et compris que dans ce sens. Rolling Stone = vagabond.
https://www.urbandictionary.com/define.php?term=rolling+stone

Doll = minette. Poupée a une telle connotation condescendante en français (que n'a pas doll en américain) qu'il m'a paru plus approprié de traduire par minette.

Juiced : un dictionnaire de slang nous dit : excité, remonté, etc : 

https://www.urbandictionary.com/define.php?term=juiced
Un autre dictionnaire nous dit : get juiced = get drunk. Comme c'est celui qui se penche sur cette chanson, je suis cette traduction là :
http://slangcity.com/songs/bob_dylan.htm


Steeple : j'ai laissé la traduction directe, clocher. Quoique j'ai hésité avec faîte ou piédestal, qui traduisaient plus ce que Dylan voulait dire. A quoi finalement je suis arrivé en rajoutant perchée à clocher. En anglais on a créé au moyen-âge le mot steeple à partir de steep (pentu) en ajoutant -le pour le faire rimer avec people, et même plus, pour associer par le langage les gens et le sommet de leur église. Association de mots que fait d'ailleurs Dylan dans son vers. Voir ce lien sur le mot steeple :
http://www.word-detective.com/2013/09/steeple/
 


A blog post on the song :
http://homerisfaking.blogspot.fr/2011/09/meaning-of-song-like-rolling-stone-by.html

 

 

 

Bob Dylan - Comme Un Vagabond

Il fut un temps ou tu t'habillais si bien
Tu faisais l'aumône aux clochards
À ta grande époque, n'est-ce pas ?
Les gens te prévenaient "Gaffe, minette
Tu ne pourras que mal finir"
Tu pensais qu'ils blaguaient
Tu avais l'habitude de te moquer
De tous les gens qui erraient
Et là tu fais moins la maligne
Là tu ne sembles pas être si fière
À devoir quémander ton prochain repas

Quel effet cela fait, quel effet cela fait ?
D'être seule et sans toit où aller
Tel un parfait inconnu, tel un vagabond

Tu as fait les meilleures écoles, c'est bien Miss Solitaire
Mais tu sais tu n'as guère fait qu'y boire et boire
Personne ne t'a jamais appris à vivre sur le pavé
Et maintenant il va falloir t'y habituer
Tu disais ne jamais vouloir te compromettre
Avec un mendiant inconnu, et là tu te rends compte
Qu'il ne prétexte aucun alibi à son état
Alors que tu fixes le vide de son regard
Et lui dis vouloir lui proposer un deal ?

Quel effet cela fait, quel effet cela fait ?
D'être seule et sans toit où aller
Tel un parfait inconnu, tel un vagabond

Tu n'as jamais prêté attention aux regards noirs
Qui étaient jetés aux jongleurs et aux clowns
Quand tous ils jouaient leurs numéros pour toi
Tu n'as jamais compris que ce n'était pas bien
Tu ne dois pas laisser les autres amuser ta galerie
Tu montais un cheval chromé avec ton diplomate
Qui portait sur son épaule un chat siamois
Quelle déconvenue quand tu as découvert
Qu'après tout il n'était pas si cool que ça
Après qu'il t'ait pris tout ce qu'il te pouvait voler

Quel effet cela fait, quel effet cela fait ?
D'être seule et sans toit où aller
Tel un parfait inconnu, tel un vagabond

Princesse sur ton clocher perchée, toutes ces belles gens
Sont toutes à picoler en pensant se croire arrivées
Et toutes à s'offrir de précieux cadeaux
Mais tu ferais mieux d'oter ta bague au diamant
Et d'aller, babe, la gager pour quelque argent
Tu avais l'habitude de te moquer
De Napoléon en guenilles et de son langage
Va le voir, il t'appelle, tu ne peux refuser
Quand tu n'as rien, tu n'as rien à perdre
Te voilà invisible, tu n'as plus de secrets à cacher

Quel effet cela fait, quel effet cela fait ?
D'être seule et sans toit où aller
Tel un parfait inconnu, tel un vagabond.


 


live avec Tom Petty

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Bob Dylan - Like a Rolling Stone 

Once upon a time you dressed so fine
Threw the bums a dime in your prime, didn't you?
People call say 'beware doll, you're bound to fall'
You thought they were all kidding you
You used to laugh about
Everybody that was hanging out
Now you don't talk so loud
Now you don't seem so proud
About having to be scrounging your next meal

How does it feel, how does it feel?
To be without a home
Like a complete unknown, like a rolling stone

Ahh you've gone to the finest schools, alright Miss Lonely
But you know you only used to get juiced in it
Nobody's ever taught you how to live out on the street
And now you're gonna have to get used to it
You say you never compromise
With the mystery tramp, but now you realize
He's not selling any alibis
As you stare into the vacuum of his eyes
And say do you want to make a deal?

How does it feel, how does it feel?
To be on your own, with no direction home
A complete unknown, like a rolling stone

Ah you never turned around to see the frowns
On the jugglers and the clowns when they all did tricks for you
You never understood that it ain't no good
You shouldn't let other people get your kicks for you
You used to ride on a chrome horse with your diplomat
Who carried on his shoulder a Siamese cat
Ain't it hard when you discovered that
He really wasn't where it's at
After he took from you everything he could steal

How does it feel, how does it feel?
To be on your own, with no direction home
Like a complete unknown, like a rolling stone

Ahh princess on a steeple and all the pretty people
They're all drinking, thinking that they've got it made
Exchanging all precious gifts
But you better take your diamond ring, you better pawn it babe
You used to be so amused
At Napoleon in rags and the language that he used
Go to him he calls you, you can't refuse
When you ain't got nothing, you got nothing to lose
You're invisible now, you've got no secrets to conceal

How does it feel, ah how does it feel?
To be on your own, with no direction home
Like a complete unknown, like a rolling stone.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article