Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec traductions de chansons rock avec histoire, analyse, vidéos, reprises. All songs + articles in English + Fr.

ROCKTRANSLATION.FR

Moody Blues - Nights In White Satin


Nights In White Satin est une chanson de The Moody Blues en 1967 sans leur album Days of Future Passed.

Nights In White Satin is a song by The Moody Blues in 1967 in their album called Days of Future Passed.

 

 




The mood must be bluesy today in the Moody Blues band and fans. Their singer Ray Thomas deceased yesterday aged 76.

 

 

Moody Blues - Les Nuits En Satin Blanc

Les nuits en satin blanc
À n'en jamais voir la fin
Les lettres que j'ai écrites
Sans jamais les vouloir envoyer

La beauté que j'ai toujours regrettée
Avec auparavant ces yeux
Ce que la vérité est vraiment
Je ne saurais plus le dire

Car je t'aime
Oui je t'aime
Oh comme je t'aime tant

Observant les gens
Certains main dans la main
Ce que j'ai vraiment à subir
Ils ne le peuvent comprendre

Certains tentent de de me dire
Des pensées qu'ils ne peuvent défendre
Ce que tu veux vraiment être
Tu le seras en fin de compte

Et je t'aime
Oui je t'aime
Oh comme je t'aime tant
Oh comme je t'aime tant

Les nuits en satin blanc
N'en voyant jamais le bout
Les lettres que j'ai écrites
Sans jamais vouloir les poster

La beauté que j'ai toujours regrettée
Avec auparavant ces yeux
Ce que la vérité est vraiment
Je ne saurais plus le dire

Et je t'aime
Oui je t'aime
Oh comme je t'aime tant
Oh comme je t'aime tant

Et je t'aime
Oui je t'aime
Oh comme je t'aime tant
Oh comme je t'aime tant.

 

version studio :

 

live :

 

Moody Blues - Nights In White Satin

Nights in white satin,
Never reaching the end,
Letters I've written,
Never meaning to send.

Beauty I'd always missed
With these eyes before,
Just what the truth is
I can't say anymore.

'Cause I love you,
Yes, I love you,
Oh, how I love you.

Gazing at people,
Some hand in hand,
Just what I'm going through
They can't understand.

Some try to tell me
Thoughts they cannot defend,
Just what you want to be
You will be in the end,

And I love you,
Yes, I love you,
Oh, how I love you.
Oh, how I love you.

Nights in white satin,
Never reaching the end,
Letters I've written,
Never meaning to send.

Beauty I'd always missed
With these eyes before,
Just what the truth is
I can't say anymore.

'Cause I love you,
Yes, I love you,
Oh, how I love you.
Oh, how I love you.

'Cause I love you,
Yes, I love you,
Oh, how I love you.
Oh, how I love you.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article