Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec traductions de chansons rock avec histoire, analyse, vidéos, reprises. All songs + articles in English + Fr.

ROCKTRANSLATION.FR

Leonard Cohen - Bird On The Wire


Bird On The Wire is a Leonard Cohen song he wrote in 1968 and released in 1969 in his second album Songs From A Room. Judy Collins sang it in 1968.
 

This is my second rock poem I have manage to translate into rhyming French verses.

The inspiration for “Bird On The Wire” came from Cohen’s time in the ’60s living on the rustic Greek island of Hydra. When he first arrived there, the island didn’t even have electricity, but Cohen soon witnessed the construction of telephone poles in this idyllic place. So there actually were birds on the wire to fire up the songwriter’s imagination, just as there were “drunks in a midnight choir,” since the island was also known for bouts of late-night revelry.

“Bird On The Wire” dwelves on the impossibility of freedom in a world rife with tethers, and admits that the human spirit’s struggle against inherent frailties and external pressures often results in futility. That’s all right though, because, as Cohen so movingly observed, it’s the effort that counts.
 


 




Bird On The Wire est une chanson de Leonard Cohen qu'il a écrite en 1968 et publiée en 1969 dans son deuxième album Songs From A Room. Judy Collins l'a chanté en 1968.
 

C'est le deuxième poème rock que j'arrive à traduire en vers français, en m'attachant à ne pas dénaturer la chanson en la forçant à passer sous les fourches caudines de la versification. Si un texte ne s'y prête pas, il faut renoncer à le traduire en vers français. On trouvera malheureusement pour l'auteur sur son site officiel une traduction qui est, d'une part, quelque peu dénaturée pour faire des rimes, et d'autre part, non entièrement en vers français. Comme si l'on avait tenté de la forcer en vers sans y parvenir entièrement mais en la dénaturant...

Chevalier et rubans : au moyen-âge, lors des tournois de chevalerie, un chevalier aimait à porter les couleurs d'une dame qui lui remettait un ruban, un mouchoir ou un voile qu'il portait au bras lors des épreuves.

L'inspiration de Bird On The Wire lui est venue quand Cohen a vécu dans les sixties sur l'île de Hydra en Grèce, qui n'avait pas le confort moderne encore quand il y est arrivé; il n'y avait pas même encore d'électricité. Il a vu s'ériger les premiers poteaux téléphoniques et y a donc vu les oiseaux se poser sur leurs nouveaux fils. Il y avait de même des gens saoûls dans les chœurs d'église, car l'île était connue pour ses effervescences festives nocturnes.

La chanson parle  de l'impossible liberté dans notre monde plombé par tant d'attaches, et admet que la lutte de l'esprit humain contre de telles fragilités intrinsèques et contre les pressions extérieures n'était souvent que futile en fin de compte. L'on doit pourtant faire avec, car comme Cohen le dénote poétiquement, c'est l'effort pour y parvenir qui est important.



 



 

 

 

Leonard Cohen - L'oiseau sur le fil perché

Tel un oiseau sur le fil perché
Tel dans un chœur de minuit enivré
J'ai eu beau tenter de me libérer de toi

Tel un ver au bout du crochet
Tel un chevalier d'un vieux livre broché
J'ai gardé tous mes rubans pour toi
Si, si je me suis mal comporté
J'espère que tu le pourras oublier
Si je me suis montré infidèle
Tu sais que ce n'était pas envers toi ma belle

Car tel un enfant mort-né
Telle une bête encornée
Je les ai embroché tous qui vers moi tendent
Mais par cette chanson je jure 
Et par tous à qui j'ai fait injure
Qu'à toi je ferai humble amende

J'ai vu un mendiant appuyé sur sa canne
Il m'a dit : "Tu ne dois pas tant demander"
Et devant sa porte sombre une jolie femme
M'a crié : "Hé, pourquoi ne pas plus demander"

Tel un oiseau sur le fil perché
Tel dans un chœur de minuit enivré
J'ai eu beau tenter de me libérer de toi.

 

 

studio :

 

 

live :


 

Leonard Cohen - Bird On The Wire

Like a bird on the wire
Like a drunk in a midnight choir
I have tried in my way to be free

Like a worm on a hook
Like a knight from some old-fashioned book
I have saved all my ribbons for thee
If I, if I have been unkind
I hope that you can just let it go by
If I, if I have been untrue
I hope you know it was never to you

For like a baby, stillborn
Like a beast with his horn
I have torn everyone who reached out for me
But I swear by this song
And by all that I have done wrong
I will make it all up to thee

I saw a beggar leaning on his wooden crutch
He said to me, "you must not ask for so much"
And a pretty woman leaning in her darkened door
She cried to me, "hey, why not ask for more?"

Oh, like a bird on the wire
Like a drunk in a midnight choir
I have tried in my way to be free.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article