Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec traductions de chansons rock avec histoire, analyse, vidéos, reprises. All songs + articles in English + Fr.

ROCKTRANSLATION.FR

Frank Zappa - Camarillo Brillo

 

 

Camarillo Brillo est un titre de l'album Overnite Sensation de Frank Zappa and The Mothers of Invention, en 1973. 

Camarillo Brillo is a Zappa song on his Overnite Sensation album by Frank Zappa and The Mothers of Invention, in 1973. 

 



Camarillo : ville à 80 kms de Los Angeles, où se trouvait un centre psychiatrique, devenue une université

brillo : nom de marque pour (lit.) paille de fer. (fig.) coiffure afro, (fig. argot US) foune, chatte, etc

bean (fig. argot US) : clitoris

Mendocino : ville au nord de San Francisco

toad (fig. argot US péjoratif) : black

newt (fig. argot US) : crétin, connard

Buffalo : beaucoup de villes s'appellent ainsi aux US

 



Zappa joue au début sur la double signification de Brillo (qui est une marque de ce genre d'éponge métallique à l'origine, comme Frigidaire chez nous ou Hoover aux US), à savoir coiffure afro et l'argot pour le sexe féminin. Zappa vulgaire et argotique ? : personne ne l'était plus que lui, il le revendiquait haut et fort.

A écouter dans ce morceau, le piano et les saxophones !



The album cover :



One of his "Mother of Inventions" in particle physics :  
" The universe consists of 5% protons, 5% neutrons, 5% electrons and 85% morons."

Another aphorism : "Without deviation from the norm, progress is not possible."



 


Frank Zappa - Camarillo Brillo

Elle avait cette coiffure afro à la Camarillo
Lui faisant comme des flammes sur la tête
J'veux dire son clito de Mendocino
Que de sales microbes avaient rougi

C'était la boss des Blacks de la Petite Forêt
Et de chaque connard de l’Idaho  
Et de chaque grillon chantant en coeur
Dans les buissons de Buffalo

Elle disait être une Magic Mama
Et pouvoir te jeter un sort au tarot
Et sans s'arrêter elle continua 
Disant que je me devais de la connaître

Elle avait dressé un serpent
Et une amulette  
Elle faisait l'élevage d'un nain  
Mais n’en avait pas encore fini  
Elle avait une peau gris-vert 
Une poupée et son épingle  
Je lui dis qu’elle était cool
Mais je n'ai pas pu m'introduire
(Je n'ai pas pu m'introduire alors) 

Alors elle se traîna jusqu'à la porte
Comme une ombre sortant d'une tombe  
Elle disait avoir une stéréo quadraphonique 
Je trouvais ça génial dans sa chambre

Bon je suis né pour l’aventure  
Alors je l’ai suivie dans l'escalier
Devant son diffuseur d'encens puant
Où elle accrochait ses castagnettes 

Elle a enlevé son poncho rance  
Et se coucha nue près de la porte  
On l’a fait jusqu’à être inconscho 
Et alors ça n'avait plus de sens

Elle avait dressé un serpent
Et une amulette  
Elle faisait l'élevage d'un nain  
Mais n’en avait pas encore fini  
Elle avait une peau gris-vert 
Une poupée et son épingle  
Je lui dis qu’elle était cool
Mais je n'ai pas pu m'introduire
(Je n'ai pas pu m'introduire alors)  
(En fait, là, j’étais carrément occupé) 

Alors elle se traîna jusqu'à la porte
Comme une ombre sortant d'une tombe  
Elle disait avoir une stéréo quadraphonique 
Je trouvais ça génial dans sa chambre

Bon je suis né pour l’aventure  
Alors je l’ai suivie dans l'escalier
Devant son diffuseur d'encens puant
Où elle accrochait ses castagnettes 

Elle disait être une Magic Mama
Et pouvoir te jeter un sort au tarot
Et sans s'arrêter elle continua 
Disant que je me devais de la connaître

(C’est un vrai poncho ça ?… 
Je veux dire : un poncho du Mexique
ou un poncho acheté chez Sears ?  
Naaaan ! Sans déconner?).

 

 


 

                  MES AUTRES TRADUCTIONS DE ZAPPA DANS CE BLOG


 


studio :


Mes autres traductions documentées des textes de Frank Zappa :

http://rocktraductions.over-blog.com/search/zappa/


 

Frank Zappa - Camarillo Brillo

She had that Camarillo brillo
Flamin' out along her head
I mean her Mendocino bean-o
By where some bugs had made it red

She ruled the Toads of the Short Forest
And every newt in Idaho
And every cricket who had chorused
By the bush in Buffalo

She said she was a Magic Mama
And she could throw a mean Tarot
And carried on without a comma
That she was someone I should know

She had a snake for a pet
And an amulet
And she was breeding a dwarf
But she wasn't done yet
She had gray-green skin
A doll with a pin
I told her she was all right
But I couldn't come in
(I couldn't come in right then)

And so she wandered through the doorway
Just like a shadow from the tomb
She said her stereo was four-way
And I'd just love it in her room

Well, I was born to have adventure
So I just followed up the steps
Right past her fuming incense stencher
To where she hung her castanets

She stripped away her rancid poncho
And laid out naked by the door
We did it till we were un-concho
And it was useless any more

She had a snake for a pet
And an amulet
And she was breeding a dwarf
But she wasn't done yet
She had gray-green skin
A doll with a pin
I told her she was all right
But I couldn't come in
(Actually, I was very busy then)

And so she wandered through the doorway
Just like a shadow from the tomb
She said her stereo was four-way
And I'd just love it in her room

Well, I was born to have adventure
So I just followed up the steps
Right past her fuming incense stencher
To where she hung her castanets

She said she was a Magic Mama
And she could throw a mean Tarot
And carried on without a comma
That she was someone I should know

(Is that a real poncho, I mean
Is that a Mexican poncho or is that a Sears poncho?
Hmmm... no fooling...) 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article