Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec traductions de chansons rock avec histoire, analyse, vidéos, reprises. All songs + articles in English + Fr.

ROCKTRANSLATION.FR

Cake - The Distance


The Distance est un titre de Cake dans l'album Fashion Nugget en 1996.

The Distance is a Cake song on their 1996 Fashion Nugget LP.

La chanson est selon moi à propos de l’égoïsme d'un champion (ici sportif, mais on peu le comprendre comme une personne absorbée par la course en général qu'il mène, dans le domaine des affaires, du sport, et dans la vie en général) vis-à-vis de la personne avec laquelle il vit. Même s'il y pense encore parfois, son but propre l'absorbe.

My take on this song is that it shows a selfish champion (be it in sport, in business and/or in life) who leaves his lover going astray. Though he sometimes think of that person, he is too self-absorbed
 


En langage sportif en anglais américain, going the distance veut dire tenir la distance ET gagner à la fin.
In the English sports language, going the distance implies winning in the end.

 

Cake - La Ligne D'Arrivée

Recroquevillés à contrecœur sur la ligne de départ,
Les moteurs faisant un bruit sourd et rugissant en cadence.
Les lumières passent au vert, ils veulent tous le trophée.
Ils manoeuvrent avec dextérité et s'affrontent au classement,
Le carburant brûlant vite dans un réservoir vide.
Sauvages, défiant le danger, ils se lancent dans les virages.
Leur prouesse est puissante et secrètement stricte.
Fonçant vers la ligne d'arrivée, les drapeaux s'abattent
Les fans se lèvent et repartent en ville.
Le circuit est vide à l'exception d'un homme,
Pilotant toujours et s'appliquant de son mieux.
Le soleil s'est couché et la lune s'est levée,
Et il y a longtemps que quelqu'un a remporté le trophée.
Mais il pilote, s'applique et prend les virages à bras le corps.
Et pense à une personne pour laquelle il brûle encore d'envie.

Il est en train de gagner la course.
Il recherche la vitesse.
Elle est toute seule
Dans son moment de manque.
Car il court et fonce et planifie sa course,
Il se bat et mord le mors et chevauche son cheval,
Il est en train de gagner la course.

Ni trophée, ni fleurs, ni flashs, ni champagne,
Il est hanté par quelque chose qu'il ne peut définir.
Des séismes de doute et remors à s'en retourner le ventre,
L'assaillent, l'empalent avec la force d'un trente-neuf tonnes.
Dans sa tête, il est toujours au volant, fait toujours les épreuves.
Elle espère qu'avec le temps ses souvenirs s'effacent.
Car il court et fonce et planifie sa course,
Il se bat et mord le mors et chevauche son cheval.
Le soleil s'est couché et la lune s'est levée,
Et il y a longtemps que quelqu'un a remporté le trophée.
Mais il pilote, s'applique et prend les virages à bras le corps.
Et pense à une personne pour laquelle il brûle encore d'envie.

Car il est en train de gagner la course.
Il recherche la vitesse.
Elle est toute seule
Dans son moment de manque.
Car il court et fonce et planifie sa course,
Il se bat et mord le mors et chevauche son cheval.
Il court et fonce et planifie sa course,
Il se bat et mord le mors et chevauche son cheval.
Il est en train de gagner la course.
Il recherche la vitesse.
Il est en train de gagner la course.


 

Cake - The Distance

Reluctantly crouched at the starting line,
Engines pumping and thumping in time.
The green light flashes, the flags go up.
Churning and burning, they yearn for the cup.
They deftly maneuver and muscle for rank,
Fuel burning fast on an empty tank.
Reckless and wild, they pour through the turns.
Their prowess is potent and secretly stearn.
As they speed through the finish, the flags go down.
The fans get up and they get out of town.
The arena is empty except for one man,
Still driving and striving as fast as he can.
The sun has gone down and the moon has come up,
And long ago somebody left with the cup.
But he's driving and striving and hugging the turns.
And thinking of someone for whom he still burns. 

He's going the distance.
He's going for speed.
She's all alone
In her time of need.
Because he's racing and pacing and plotting the course,
He's fighting and biting and riding on his horse,
He's going the distance. 

No trophy, no flowers, no flashbulbs, no wine,
He's haunted by something he cannot define.
Bowel-shaking earthquakes of doubt and remorse,
Assail him, impale him with monster-truck force.
In his mind, he's still driving, still making the grade.
She's hoping in time that her memories will fade.
Cause he's racing and pacing and plotting the course,
He's fighting and biting and riding on his horse.
The sun has gone down and the moon has come up,
And long ago somebody left with the cup.
But he's striving and driving and hugging the turns.
And thinking of someone for whom he still burns. 

Cause he's going the distance.
He's going for speed.
She's all alone
In her time of need.
Because he's racing and pacing and plotting the course,
He's fighting and biting and riding on his horse.
He's racing and pacing and plotting the course,
He's fighting and biting and riding on his horse.
He's going the distance.
He's going for speed.
He's going the distance.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article