Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec traductions de chansons rock avec histoire, analyse, vidéos, reprises. All songs + articles in English + Fr.

ROCKTRANSLATION.FR

David Bowie - I Am Deranged


En 1994, David Bowie publie "1. OUTSIDE". Sa technique d'écriture est inspirée de William Burroughs, la cut-up technique. Il écrit la chanson, en découpe les vers, les mélange et un "nouveau" texte existe. Celui que nous connaissons, celui ici traduit. 

Si cette photo date d'avant 1994, elle évoque néanmoins vaguement la schizophrénie, dont souffrait le frère de David Bowie


 
Ceci est la première traduction en français de I Am Deranged :

 


David Bowie - Je suis fou

Étonnant comme les secrets voyagent
Je commencerais à croire
Si je devais saigner
Minces ciels, l’homme s’enchaîne les mains en hauteur
Surfe sur moi ma blonde
Surfe sur moi baby
Une croyance blonde au-delà au-delà au-delà
Sans retour sans retour

Je suis fou
Fou mon amour
Je suis fou, down down down
Donc surfe sur moi babe surfe sur moi babe

Et la pluie s’installe
C’est l’homme-ange
Je suis aliéné
Surfe sur moi surfe sur moi surfe sur moi babe

L’emprise de la vie et le poing de l’amour
Sur ta tête
La belle affaire Salaam
Sois vraiment fou Salaam
Avant qu’on vrille
Je suis fou

Surfe sur moi surfe sur moi surfe sur moi baby
Je suis fou.


David Bowie - I'm Deranged

Funny how secrets travel
I'd start to believe 
if I were to bleed
Thin skies, the man chains his hands held high
Cruise me blond
Cruise me babe
A blond belief beyond beyond beyond
No return No return

I'm deranged
Deranged my love
I'm deranged down down down
So cruise me babe cruise me baby

And the rain sets in
It's the angel-man
I'm deranged
Cruise me cruise me cruise me babe

The clutch of life and the fist of love
Over your head
Big deal Salaam
Be real deranged Salaam
Before we reel
I'm deranged

Cruise me cruise me cruise me babe
I'm deranged

 

 

Extended version :

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article